Des citoyens se font entendre concernant le déneigement à La Baie

Le déneigement est un problème récurrent à La Baie. Un problème qui a été soulevé au conseil d’arrondissement par le citoyen Jean Asselin qui doit vivre avec l’accumulation de résidus de neige dans son entrée.

 

Le conseil a annoncé un projet de mini maison pour le secteur de La Baie (photo Yanick Boudreault)

Le citoyen qui habite la 8e rue voit, hiver après hiver, des déneigeurs de la Ville descendre la côte abrupte près de chez lui. Ces derniers s’arrêtent, camions remplis de neige, devant le domicile de M. Asselin et laisse tomber de la neige devant l’entrée de M. Asselin.

« Je comprends mal pourquoi la 6e, la 7e et la 8e Avenue sont nettoyées quand la 8e et la 9e on nous envoie la neige sur nos terrains. La charrue descend toute la neige à partir d’en haut jusqu’à chez nous. », a mentionné le citoyen.

La pente abrupte de la 8e Avenue complique le travail des déneigeurs (photo Yanick Boudreault)

Jean Asselin a ensuite demandé au conseil si la Ville avait une idée pour pouvoir accommoder les citoyens qui sont aux prises avec de la neige en surplus. Le président du conseil d’arrondissement de la Baie, Raynald Simard est resté surpris de l’affirmation de M. Asselin, car c’est la première fois qu’il avait écho d’un problème dans ce genre.

« Chaque année, avec le directeur adjoint général et le directeur des travaux publics, on a une rencontre de comité. Soyez assuré que je vais apporter votre problème au comité et qu’on va le regarder », a assuré le président du conseil d’arrondissement.

René Desgagné, un citoyen de la première avenue, s’est également présenté au micro en s’adressant au conseiller Jean Tremblay toujours concernant la situation du déneigement « Il faut je revienne à tous les ans pour ce sujet-là », a renchéri le citoyen.

Réouverture de la rue Bagot

Le conseiller Jean Tremblay a annoncé la réouverture, prochainement de la rue Bagot. Elle était fermée pour des travaux d’envergure.

« Ce sont des travaux de l’ordre de 3,5 millions $. Maintenant, nous avons une rue moderne qui a été réparée, rénovée au niveau du sous-sol, la tuyauterie. Tout est neuf. On devrait être tranquille pour plusieurs années », a expliqué le conseiller, Jean Tremblay.

Le projet qui devait être livré pour le 30 septembre s’est finalement concrétisé sept jours avant la date anticipée. Le conseiller a tenu à remercier tous les travailleurs qui ont été impliqués, les citoyens habitant le secteur qui ont dû faire preuve de patience, les commerçants qui ont dû s’adapter et il a terminé en remerciant le conseil : « un merci spécial à mes collègues pour les précieux conseils. »

À propos de Yanick Boudreault

Avatar photo
Étudiant en journalisme à temps plein et cowboy dans ses temps libres, Yanick Boudreault est reconnaissable par ses bottes, mais aussi par son charisme. Originaire de la ville minière de la Côte-Nord, Fermont, Yanick a dû quitter le nid familial pour œuvrer dans un métier qui le passionne. Il a été employé l’été passé chez TVA CIMT-CHAU à Carleton-sur-Mer et il compte bien y retourner lors de son stage de fin d’études collégiales ainsi que lorsqu’il aura son diplôme en poche. Ses collègues de travail le définissent comme un journaliste polyvalent. Il sait s’adapter à plusieurs situations et il peut exceller dans toutes sortes de tâches différentes. De plus, sa rapidité et son efficacité l’aident à dénicher les potins les plus croustillants puisqu’il en raffole tant.

À voir aussi

Un motoneigiste octogénaire revient chez lui saint et sauf

Les policiers de Saguenay ont reçu un appel au 911 samedi après-midi signalant la disparition …