Ateliers d’Arts plastiques : la demande explose

271
0
Partagez :

Le bricolage est souvent à l’honneur dans les cours d’exploration artistique chez les plus jeunes. (Photo : Mickaël Meunier)

Le nombre d’inscriptions aux cours d’arts offerts par les Ateliers d’Arts Plastiques à Saguenay a explosé dans les trois dernières années. Tellement que la direction du regroupement d’artistes a décidé, dès cette année, d’offrir des séances à La Baie, une première dans l’histoire de l’organisme communautaire. 

«On sent une vraie croissance dans la demande depuis quelque temps, mais cette année, ça a été vraiment spectaculaire. On a encore, en ce moment, des centaines de noms sur la liste d’attente pour plusieurs de nos cours», explique le coordonnateur des activités aux Ateliers d’Arts Plastiques, Simon Deschênes. 

Cours de peinture, cours de dessin, cours de poterie et ateliers d’exploration artistique ont officiellement été lancés dans la dernière semaine de septembre pour les jeunes et moins jeunes artistes amateurs.

«Nous offrons de 10 à 12activités différentes par semaine autant à Jonquière qu’à Chicoutimi. Le centre culturel de Chicoutimi est bondé de passionnés de l’art six jours sur sept maintenant, même chose pour nos locaux à Jonquière. On occupe la place, ça, c’est certain»     – Simon Deschênes

La popularité montante des services des Ateliers d’Arts s’est fait ressentir dès l’ouverture des inscriptions pour la session d’automne. «Les places sont limitées et il ne faut pas se prendre à la dernière minute. Ma fille m’avait demandé en milieu d’été de l’inscrire et j’ai fini par le faire, mais il ne restait que deux places. C’était le temps, ouf», raconte la mère d’une jeune inscrite au cours de dessin du samedi à Jonquière, Lisa Plourde. 

La diversité de jeunes inscrits pour les dix semaines de cours automnaux surprend. «C’est certain qu’il y a de plus en plus d’enfants intéressés par les arts. Je remarque que dans mes groupes, il y a un plus grand nombre de petits sportifs qui s’essaient en dessin depuis la pandémie», témoigne l’instructrice de dessin Amélie Fortier. 

L’enseignante de dessin, Amélie Fortier, constate en effet que de plus en plus de nouveaux visages composent ses groupes. (Photo : Mickaël Meunier)

Pour l’instant, les Baieriverains amoureux d’art n’ont que le cours de peinture à se mettre sous la dent. «Ça a été difficile d’aller chercher de la visibilité pour une première année à La Baie. On aurait voulu donner plus de cours, mais on vise une croissance de nos services dès l’année prochaine sur ce plan-là», conclut le coordonnateur des Ateliers d’Arts Plastiques. 

Partagez :
Avatar photo