La toux de chenil : une grippe d’humains chez les chiens

325
0
Partagez :

Les parcs à chiens ne peuvent toujours pas accepter d’animaux avec la toux de chenil qui est présent chez les chiens. (Photo : William Boutin)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Ville de Saguenay a fermé les parcs à chiens du 5 octobre au 1er novembre en raison de la toux de chenil, aussi appelé trachéobronchite infectieuse canine. Si cette maladie est moins grave que ce que son nom laisse croire, elle a occasionné la fermeture des parcs à chiens à quelques reprises cette année.

La technicienne en santé animale Virginie Potvin compare la toux de chenil chez les chiens à une grippe chez les humains. « Le chien a une toux sèche comme si l’animal faisait des efforts de vomissements ou comme s’il avait un chat dans la gorge », mentionne-t-elle. Il est immédiatement recommandé par l’entreprise de nourriture pour chien Purina de ne pas voir d’autres chiens pour ne pas donner la toux de chenil à ceux-ci.

Les chiens peuvent avoir cette maladie en côtoyant d’autres chiens qui sont déjà malades, lorsqu’il y a des températures plus froides ou toute autre situation qui peut irriter les voies respiratoires.

La ville de Saguenay a affiché le prolongement de la fermeture des parcs à chiens à l’entrée de ceux-ci. Photo : William Boutin

« L’automne et le printemps sont des périodes où les chiens sont plus à risque d’avoir la toux de chenil », souligne Virginie Potvin qui travaille à l’Hôpital Vétérinaires Carcajou, à Alma. C’est un virus qui est propagé dans l’air et qui est très facile à attraper pour un chien. Il est déconseillé de se rendre chez un vétérinaire pour ne pas contaminer les autres chiens.

Selon Purina, si l’animal ne se sent vraiment pas bien et a besoin de voir un spécialiste, le propriétaire du chien devra appeler pour prendre rendez-vous pour ne pas infecter les chiens dans la clinique vétérinaire.

Les traitements de la toux de chenil

Comme chez les humains, le virus va disparaitre après un certain temps et aucun traitement n’est nécessaire. Pour réduire les démangeaisons chez le chien, les vétérinaires peuvent prescrire des anti inflammatoires pour soulager la gorge de l’animal. Selon Virginie Potvin, si le chien a tous ses vaccins, la possibilité d’avoir ce virus est plus rare parce qu’il est protégé. « Après environ une semaine, la toux peut ne plus être présente, mais ça dépend du système immunitaire de chaque chien », conclut Mme Potvin.

Partagez :
Avatar photo