246 466 $ amassés par la Guignolée des médias

276
0
Partagez :

À Jonquière, les participants à la Guignolée des médias ont récolté 33 600 $.
(Photo : Sibylle Beaunée)

 

C’est une 31e édition qui a été marquée par la générosité ! Ce 1er décembre, les organisateurs de la Guignolée des médias ont réussi à récolter 246 466 $. Une somme plus basse comparée à 2021, mais qui ne déçoit pas.

« La population du Saguenay–Lac-Saint-Jean a une nouvelle fois fait preuve d’une grande générosité. » Pour la coordinatrice régionale, Catherine Boulay, la journée de récolte s’est achevée sous un bilan positif.

Dans toute la région, les dons hier matin. « Jusqu’à maintenant on a 800 $, c’est plus que l’an passé à la même heure » a témoigné un participant de la Guignolée à Jonquière, à l’intersection du restaurant les 400 coups.

À Jonquière, 33 600 $ ont été récoltés et du côté de Chicoutimi,  65 500 $ ! Des résultats pour lesquels les organisateurs n’étaient pas optimistes au départ. « On appréhendait beaucoup. A cause de l’inflation, on pensait que les gens allaient moins donner. Mais ils nous ont prouvé le contraire », a confirmé Catherine Boulay.

Plutôt dans la journée, la présidente d’honneur de la Grande guignolée des médias, Julie Labbé a expliqué son souhait de voir la cagnotte de 2022 dépasser celle de 2021, dont le montant s’élevait à 265 000 $. Une somme donc plus basse mais correcte pour la coordinatrice régionale.

« La pauvreté a changé de visage »

Malgré la générosité des passants, un bon nombre n’ont pas fait de dons.

« Aujourd’hui il faut modifier nos façons de penser, parce que le visage de la pauvreté a changé. La clientèle de personnes qui sont dans le besoin est jeune à présent, mais c’est aussi une clientèle qui représente des familles avec deux salaires dans l’incapacité de s’en sortir tout de même financièrement », a expliqué Mme Boulay.

Il est toujours possible de faire des dons, et cela pendant tout le mois de décembre. Il suffit de se rendre sur le site guignolee.ca ou encore envoyer NOEL au 20222 pour faire un don automatique de 10 $.

Les dons recueillis permettront aux soupes populaires d’offrir des repas aux personnes démunies de la région, et ce tout au long de l’année.

Partagez :