Trop de froid pour Saguenay en Neige

267
0
Partagez :

Une journée à peine avant l’ouverture officielle du festival, Saguenay en Neige a pris la décision de reporter le feu d’artifice de « PyroSpek » prévu pour le lancement vendredi 3 février en raison du froid extrême annoncé. 

La directrice générale, Christine Beaudoin, a déjà une idée de la programmation, mais elle préfère attendre pour ne pas causer de faux espoirs.

La directrice générale, Christine Beaudoin, a déjà une idée de la programmation, mais elle préfère attendre pour ne pas causer de faux espoirs.

 

Pour la directrice générale, Christine Basque, « ce n’est pas annulé, mais remis. On attend juste d’avoir toutes les autorisations avant de l’annoncer ». Mais une chose est sûre, « les deux années de pandémie nous ont appris à tout planifier à la dernière minute. Tout ce que je peux dire, c’est que la soirée du feu d’artifice sera vraiment une grosse soirée. »

En attendant, d’autres activités sont prévues. « La programmation est disponible sur notre site Internet », continue-t-elle. Un spectacle de chant par Rick Hughes, reprenant les grands classiques de la musique, aura lieu vendredi 3 février à 20h au pavillon Nikitoutagan.

 

Les enfants bravent le froid

Malgré la température, plus de 300 élèves étaient présents jeudi 2 février pour participer au concours de sculptures. Le représentant des Ateliers d’Arts Plastiques de Jonquière, Ghislain Perron, s’occupe, avec six autres personnes, de 109 élèves venus sculpter.

« C’est vraiment une belle activité, ça n’arrive qu’une fois par an. On se les gèle, mais ça fait plaisir », détaille-t-il.

Un des groupes de jeunes qu’il encadre est en train de construire un GodziRat. Le sourire aux lèvres, ils désignent leur gros bloc de neige. « Ce sera un rat géant qui va attaquer la ville. En ce moment, on a déjà dégrossi et là, on commence à faire les formes », montre l’une des jeunes sculptrices, Justine.

« L’an passé on a gagné avec notre Chatastrophe, c’était un chat dans une tasse cassée », se félicite-t-elle en espérant gagner de nouveau.

D’autres, comme l’équipe de Lucas, Olivier et Emile n’ont pas le même objectif. Ils vont faire une grosse sculpture de bébé Yoda. Mais pour Olivier, « on ne sera pas premiers. C’est la première fois qu’on participe, et c’est plus que ce qu’on pensait. Et en plus on est que trois alors que la plupart des autres équipes sont 5 ou 6. Mais ça va quand même être le fun ».

Partagez :