Des matelas fait maison remis à des gens dans le besoin

320
0
Partagez :

La directrice de l’école secondaire Camille-Lavoie, Josée Fortin, dit être ravie qu’un tel projet se produise entre les murs de l’établissement. (Photo Jasmine Jacques)

Plus d’une trentaine de matelas fabriqués par une classe spécialisée de l’école secondaire Camille-Lavoie à partir de sacs de lait seront distribués à des personnes en situation d’itinérance d’Alma.

« On ne sait pas encore de quelle manière les produits seront distribués. Dans le meilleur des mondes, je voudrais que mes élèves puissent participer à la remise des matelas. Il va falloir un contact avant soit les travailleurs de rue ou un organisme dans ce genre », déclare l’enseignante du groupe, Annie Martel.

C’est en regardant un reportage à la télévision que l’instigatrice du projet, Nancy Gagnon, a eu l’idée de reproduire les matelas avec ses élèves.

Aidée de sa collègue Annie Martel, elles sont parvenues à construire leur propre structure en bois pour tisser les sacs de lait.

« En fait, on a carrément décortiqué la vidéo. Après, on a compté le nombre de vis et on a imaginé à combien de pouces on devrait les mettre. Ça été de la job, mais on est très fier de nous », déclare-t-elle le sourire aux lèvres.

La coopérative étudiante construira trois autres structures en bois pour augmenter la production des matelas.

Utile et écologique

Nancy Gagnon et Annie Martel disent être ravies que la population d’Alma ait démontré un tel soutien envers leur projet. Un bac a été installé près de la porte principale de l’établissement pour que les citoyens puissent venir déposer leurs sacs.

Les matelas pourront être conservés longtemps puisque le plastique a une longue durée de vie.

« On a également eu une commandite Nutrinor. La compagnie nous a envoyé des caisses et des caisses de sacs inutilisables dû à des défauts de fabrication. Plus de 465 sacs sont requis pour en arriver à un matelas, c’est énorme », partage Mme. Martel.

Partagez :