Loki, un chien Togo qui veille au grain

277
0
Partagez :

Loki aide Charlène avec son trouble de mobilité. (Photo Charlène Murray)

Il y a quelques années, Charlène Murray a eu un accident vasculaire cérébral (AVC) et son chien d’assistance, Loki, l’a sauvée. Sans le chien, elle ne serait jamais allée à l’hôpital.

« Il me donne des coups avec son nez quand il pense que je ne suis pas assez stable pour être debout. Il ne me lâchait pas du tout cette journée-là et je me sentais faible, explique Mme Murray. Je suis allée à l’hôpital et par le temps que j’y étais, j’avais de la difficulté à parler et lever le bras. »

Loki est resté fidèle au poste tout au long de l’hospitalisation de la femme en restant à ses côtés.

Leur histoire

Le chien a emménagé chez Mme Murray, à Brossard, le 5 décembre 2015 et n’a pas quitté ses côtés depuis.

« Je me souviens l’avoir regardé et demandé s’il était mon chien et il s’est assis sur mes pieds. On a vu ça comme un signe, je l’ai rebaptisé et c’était le début de notre futur ensemble. »

Charlène Murray souffre d’un problème de mobilité et Loki tire son fauteuil roulant, ramasse des objets et lui vient en aide avec son anxiété sévère.

Selon la maître, elle n’a eu aucune fracture depuis que Loki est avec elle. Elle a recommencé à sortir de la maison et faire des activités en public avec lui.

« Je suis même retournée habiter seule, ce qui est majeur pour moi », confie Charlène Murray.

Les chiens TOGO

La femme et Loki font partie des toutes premières familles formées par l’équipe des chiens Togo. La mission de l’organisation est d’offrir du soutien psychologique aux personnes dans le besoin. Les chiens intègrent le quotidien d’un individu dans le but de lui redonner une qualité de vie.

Les chiens TOGO sont des animaux qui ont été abandonnés et sauvés de refuges afin de devenir des chiens d’assistance.

Loki faisait partie d’une famille qui le laissait souvent seul. Lorsque ses maîtres ont entendu parler de l’organisation, ils savaient qu’il serait un candidat parfait.

Charlène Murray a suivi le parcours d’entraînement de Loki lors de sa formation en tant que chien d’assistance. Elle l’attendait avec impatience à la maison en préparant tout ce qui était nécessaire pour son arrivée.

Les SPCA du Québec ont plusieurs canins qui sont recrutés par l’organisme des chiens TOGO. (Photo Camille Houle)

 

Les qualifications

Selon la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) Saguenay, ce ne sont pas tous les chiens qui sont aptes à devenir des chiens d’assistance. Les animaux sont soumis à des évaluations comportementales. Ils doivent démontrer certaines capacités d’apprentissage.

« Il doit aimer le contact avec l’humain, ne pas faire trop d’anxiété de séparation, aucune agressivité et ne pas être un chien craintif », indique la directrice générale de la SPCA Saguenay, Mélanie St-Gelais.

En plus de subir un examen de la SPCA, les chiens doivent aussi réussir les tests des intervenants de l’organisme TOGO.

Ils sont déplacés dans des familles d’accueil pour confirmer leurs aptitudes et peuvent par la suite intégrer leur nouvelle maisonnée.

Charlène est tellement satisfaite de son expérience avec l’organisation qu’elle est présentement dans l’attente de son deuxième chien d’assistance.

Partagez :