Phil Desgagné accroche son ordi

235
0
Partagez :

En raison de son implication et de son bénévolat, Phil Desgagné a reçu la médaille du Lieutenant-gouverneur il y a quelques semaines. (Photo : Jasmine Jacques)

 

Louis-Philippe Desgagné, mieux connu, dans le monde du sport sous le nom de Phil Desgagné, est une figure emblématique du milieu médiatique du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Après plus de 10 ans comme chroniqueur pour le Quotidien du Saguenay et 40 ans dans les stations de radio de la région, ce dernier tire sa révérence.

« Je vais garder des souvenirs de tout le monde. Je trouve que c’est le temps et je suis content de choisir mon moment pour partir. Souvent, les gens attendent trop ou ils étirent le temps. Moi, je ne veux pas étirer le temps, j’ai 78 ans », a-t-il confié dans une entrevue accordée aux journalistes du journal La Pige du Cégep de Jonquière.

Être arbitre au hockey et au baseball a été un point marquant de sa vie. Au Forum de Montréal, à l’un des match des étoiles et pendant la Coupe Memorial, ce sont tous des moments où Phil Desgagné a eu l’opportunité d’arbitrer au hockey.

« J’ai eu le bonheur d’arbitrer Mario Lemieux, Pat LaFontaine, Maurice Richard, Jean Beliveau et entre autres Guy Lafleur aussi. J’étais sur la même glace qu’eux pas en tant que joueur, mais comme arbitre. C’était un rêve », a mentionné avec des étoiles dans les yeux, l’ex-animateur de radio.

Retraité, mais impliqué

Même si l’ancien chroniqueur a posé son crayon, il demeurera impliqué dans la communauté.

« Je suis dans le comité d’organisation de La fabuleuse histoire d’un royaume, de Diffusion Saguenay, de l’Orchestre symphonique du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Je suis impliqué également au curling pendant quatre jours par semaine et au golf, l’été, pendant cinq à six jours par semaine », a-t-il mentionné avec un large sourire.

Celui-ci a mentionné également que sa famille demeurait à Montréal. Étant donné son horaire désormais moins chargé, le retraité des médias prévoit passer plus de temps en compagnie de sa famille ainsi que de son épouse.

« J’ai le goût de ralentir un peu en ce qui concerne les activités. Ma femme m’a déjà dit que j’étais marié avec le sport, dit-il en riant. Je veux profiter un peu de la vie, de ma famille. Je suis en pleine santé, donc c’est maintenant qu’il faut en profiter », a-t-il souligné.

M. Desgagné gagne à être connu. Ses anciens collègues retiennent de bons souvenirs de lui.

« C’était tellement facile travailler avec Phil. On s’entendait vraiment bien, dit-il avec le sourire. Chaque semaine, il y avait des gens qui allaient le voir pour le féliciter et c’est important pour un journal d’avoir des gens connus. Son expérience, sa connaissance du milieu qui va manquer au journal à mon avis », a partagé un ancien journaliste du Quotidien et ami de Phil, Serge Émond

Partagez :