La Guilde du jeu vidéo à Saguenay en mai

389
0
Partagez :

La Guilde du jeu vidéo a pour but de représenter l’industrie du jeu vidéo au Québec. (Photo: Sandrine Déry)

Les passionnés de jeux vidéo de la région auront l’opportunité en mai d’essayer des créations faites au Québec.

 

La Guilde du jeu vidéo ouvrira en effet sa Caravane au public qui pourra venir rencontrer les créateurs et les studios de jeux vidéo de la région, comme Ubisoft et Totema studio, dans l’après-midi du samedi 6 mai.

 

Le directeur des communications de la Guilde du jeu vidéo du Québec, Émilien Roscanu, explique que durant cette fin de semaine les développeurs indépendants assisteront à des panels et pourront participer à des ateliers pour élargir leur éventail de connaissance. C’est aussi un « camp de formation axé sur la découvrabilité, sur l’art de faire un pitch commercial et de se tourner sur l’expertise internationale pour aller vendre son jeu », poursuit-il.

 

À son arrivée, la Caravane sera accueillie par des intervenants locaux, comme les écoles de la région. Les étudiants dans le domaine des jeux vidéo pourront même rencontrer les créateurs de la région.  

 

Le marketing du jeu vidéo 

Un autre axe qui sera présent lors de la tournée de la Caravane est le marketing des jeux vidéo. Émilien Roscanu explique qu’il est important de former les créateurs indépendants au marketing, puisqu’une expertise spécifique est nécessaire pour percer différents marchés.

 

Le marché du jeu vidéo est surtout présent aux États-Unis et en Europe. La Guilde veut donc accompagner et former les plus petits joueurs à se faire une place dans ce marché et aussi les aider à trouver des sources de financement.  

 

La Guilde du jeu vidéo 

La Guilde est née de la fusion en 2020 de l’Agence numérique, un représentant de grand studio et de la Guilde des développeurs indépendants. Elle a pour but de représenter tous les studios de jeux vidéo, gros comme petits, du Québec.  

 

Cet organisme à but non lucratif compte plus de 300 membres dans toute la province. 

« Notre rayonnement en tant qu’association nous permet d’attirer les gens vers nous », explique M. Roscanu. 

 

L’organisme est aussi responsable du Festival Megamigs qui se produit annuellement à Montréal. 

 

« Le festival permet de faire venir des internationaux, des gens de partout au Canada pour venir voir les vitrines et aller à la rencontre des studios et des créateurs d’ici », décrit Émilien Roscanu. 

Partagez :