Pierre Beaudoin : une passion pour le cuir

245
0
Partagez :
Le couturier et fondateur de Studio Instinct, Pierre Beaudoin, assis dans son atelier au Saguenay. Photo par Lauriane Boudreau.

Le couturier et fondateur de Studio Instinct, Pierre Beaudoin, assis dans son atelier au Saguenay. Photo par Lauriane Boudreau.

Le couturier et co-fondateur de Chlorophylle Pierre Beaudoin vendait des articles dans les salons des métiers d’art il y a 50 ans. Aujourd’hui, il est fier de vivre de Studio Instinct, son entreprise de produits en cuir faits à la main et reconnus pour leur excellence et leur originalité.

Après avoir eu une boutique à Chicoutimi vers la fin des années 70, il a lancé avec deux amis l’entreprise de plein air Chlorophylle. M. Beaudoin y développait les produits. L’équipe a d’ailleurs remporté un prix américain pour la création d’un sac de couchage.

Il a recommencé à faire des salons après 23 ans chez Chlorophylle. « Je voyais ce qui se vendait, ce qui ne se vendait pas, ça me permettait de m’ajuster », a expliqué le couturier.

Des pièces uniques fabriquées à la main

À Lac-Kénogami, Pierre travaille seul à partir de son atelier maison. Ses points de vente sont différents commerces, dont Twist créations métiers d’art où il vend depuis 12 ans.

Une partie des installations dans l’atelier de Pierre Beaudoin au Lac-Kénogami. Photo par Lauriane Boudreau.

Une partie des installations dans l’atelier de Pierre Beaudoin à Lac-Kénogami. Photo par Lauriane Boudreau.

« Il a quand même beaucoup de variétés de sacs de tous les formats, de toutes les couleurs. Il s’adapte beaucoup aux tendances et à ce qu’il entend des clients, ce qu’ils veulent », exprime la propriétaire des boutiques Twist de Chicoutimi et Arvida, Guylaine Vézina.

Le couturier fait majoritairement des sacs et parfois des vêtements. Pour lui, un sac convient à tous les genres et les âges. Il se concentre sur la qualité et l’originalité. « Un sac c’est un sac, maintenant faut que tu lui donnes un peu de gueule. Tu essayes d’imaginer la forme, les dimensions, le côté pratique aussi », a expliqué M. Beaudoin.

Le créateur a accepté longtemps les commandes personnalisées. Un sac pour un joueur de quilles, un autre conçu pour le billard, des blousons et des vestons en cuir, il s’adaptait aux demandes. Désormais, les demandes moins complexes sont acceptées.

Studio Instinct, une fierté pour Pierre Beaudoin

Le créateur a remporté un premier prix d’excellence en 2011 et une bourse d’excellence en 2016 pour la qualité et l’originalité de ses produits.

« La qualité de ses produits, ses coutures et son cuir, la qualité de son travail également, c’est extrêmement reconnu. C’est à cause de ça aussi qu’on en vend beaucoup et que les gens les aiment tant. Ils peuvent les avoir 10 ans, 15 ans, sans que ça change. C’est un intemporel », a partagé Guylaine Vézina.

Pierre Beaudoin est fier d’avoir réussi en tant que travailleur autonome. Il peut vivre de ses créations qui sont maintenant réputées pour leurs caractéristiques uniques.

Partagez :
Journaliste Lauriane Boudreau