Vaincre la mort par l’art

231
0
Partagez :

Dans l’ombre de l’hiver, la vie de Louis Julien, l’artiste-peintre de Chicoutimi, a pris un tournant tragique. Mais de cette obscurité a émergé une résilience rayonnante. C’est l’histoire d’une renaissance, racontée à travers la magie de la toile. Bienvenue dans le monde vibrant de Louis Julien. 

En janvier 2020, alors qu’il déneigeait son toit, une chute grave l’a laissé avec d’irréversibles blessures, y compris une fracture du crâne et une hémorragie cérébrale. Perdant connaissance, il a attendu des heures avant d’être secouru par ses voisins et transporté à l’hôpital de Chicoutimi. C’était le début d’un long voyage vers la réadaptation. « Ce jour-là, j’ai touché le fond, mais je savais que je devais me battre pour revenir à la surface », raconte Louis Julien, évoquant avec émotions les moments sombres qui ont suivi l’accident. 

La lutte pour retrouver la lumière 

La route de Louis Julien vers la guérison était parsemée de défis monumentaux. Il a fait face à une perte d’audition et de vision, tout en luttant contre des maux de tête récurrents. « C’est le fait d’avoir eu mon accident et d’avoir continué de me battre quand même qui me différencie des autres », a déclaré l’artiste avec fierté. 

L’art a toujours été une partie essentielle de la vie du peintre, et il a trouvé dans sa créativité un moyen de surmonter les obstacles. Sa première œuvre après l’accident, intitulée “All I Need Is A Miracle,” reflète son expérience personnelle et sa résilience. Chaque coup de pinceau était une étape vers la guérison.  

Peintures significatives pour Louis Julien

Louis Julien peint depuis son plus jeune âge dans un style bien à lui : un mélange entre l’impressionnisme et l’expressionnisme.

Les lauriers de la persévérance 

Malgré les défis de santé qui se dressaient devant lui, Louis Julien a été récompensé sur la scène internationale pour son travail artistique unique. Il a remporté le Grand Trophée du Style lors d’une cérémonie en France. « L’art dépasse les frontières et les langues, il parle directement au cœur », a souligné le récipiendaire. 

Pour l’épouse de l’artiste, le voyage de son mari a également été le sien.  « Voir Louis traverser ces épreuves a été difficile, mais sa détermination et les résultats que ça a donné m’ont inspirée plus que tout. » 

Le prochain chapitre 

Son style artistique a évolué en raison de ses défis de santé, mais sa passion pour les grands formats et son amour pour l’art restent intacts. Il envisage de participer à divers événements artistiques, tant au Québec qu’à l’étranger. « Mon art a évolué avec moi, reflétant les hauts et les bas de ma vie. Chaque toile est une tranche de mon combat, et le mieux, c’est que tout le monde l’interprète à sa façon. »

 

Partagez :