Les Saguenéens étendent leur série de victoires à domicile

222
0
Partagez :

Les gardiens des deux équipes ont réalisé une prestation très solide. Photo : Théo Laroche

Les Saguenéens ont engrangé une sixième victoire de suite à domicile contre les Tigres de Victoriaville, samedi, par la marque de 4 à 2. L’équipe locale est parvenue à maîtriser le match grâce à une attaque de feu en début de partie, puis en raison d’un gardien solide ainsi que de supériorités numériques.

Pour affronter les troisièmes de la Conférence Ouest, les locaux avaient laissé au vestiaire leur traditionnel bleu au profit d’un maillot rose, couleur de la campagne de sensibilisation au cancer du sein menée chaque mois de novembre.

L’équipe a été bien aidée par Emmanuel Vermette, auteur d’un but et trois passes décisives et homme du match. « Lui, (Craig) Armstrong et (Emile) Duquet ont été partout, je suis vraiment content de cette ligne-là », s’est félicité l’entraîneur de Chicoutimi, Yanick Jean.

Dès les premières minutes, Chicoutimi s’est installé dans le camp adverse. La pression sur l’équipe visiteuse s’est maintenue sans pour autant donner lieu à un but. Le gardien de Victoriaville Gabriel D’Aigle s’est d’abord illustré face à l’enchaînement des occasions roses avant de céder à la 13è minute face à Jonathan Desrosiers. Le défenseur a inscrit son premier but de la saison sur une passe décisive d’Emmanuel Vermette.

Mieux organisés que leur adversaire, les Saguenéens parvenaient à ressortir la rondelle plus vite et à la conserver en zone offensive. Ils ont aussi pu compter sur la défense qui a bien contenu les quelques contre-attaques. Les Tigres se sont montrés dangereux en fin de période, faisant frissonner l’aréna à quelques reprises. A la fin du premier acte, Chicoutimi avait tiré 18 fois au but, Victoriaville 6.

L’entraîneur a « aimé la discipline en première période, parce que même si ça ne rentrait pas on est restés devant, a-t-il déclaré avant d’ajouter, mais c’est sûr que quand tu en mets pas trois ou quatre, ça les aide à retrouver leur momentum, on ne peut pas dominer 60 minutes. »

La supériorité numérique a bien aidé les Saguenéens

Après la très bonne première période du gardien des Tigres, c’était au tour de Mathys Fernandez, dans la cage en face, de répondre présent sur de nombreux tirs et de maintenir son équipe en tête jusqu’à l’égalisation des visiteurs après une grosse phase offensive, par le biais de Maxime Pellerin. Seulement quatre minutes plus tard, Craig Armstrong profitait d’une contre-attaque en supériorité numérique et faisait rebasculer Chicoutimi en tête.

Alors que le match était désormais équilibré, une faute d’un joueur de Victoriaville offrait une nouvelle supériorité numérique de deux minutes à Chicoutimi. Il n’en fallait pas moins au passeur Emmanuel Vermette pour se transformer en buteur et donner de l’air à l’équipe, à une minute de la fin de la seconde période.

En troisième période, Emile Duquet portait le score à 4-1 après un beau mouvement offensif concrétisé par un tir de la droite en hauteur. A cinq minutes de la fin, Tommy Cormier réduisait l’écart.

Les deux gardiens ont été nommés parmi les trois meilleurs joueurs du match. Ce dernier s’est conclu à 35 tirs à 34. Yannick Jean était satisfait de son équipe, mais souligne les points à améliorer. « Il faut arriver à mettre les trois périodes ensemble, à créer plus de chances pour marquer dans des espaces restreints. »

Partagez :
Avatar photo