Confusion au sentier Eucher

223
0
Partagez :

La carte agrandie du sentier qui ne comporte aucune mise en garde contre les tronçons non conformes qui y sont abondants.

(Photo : Jasmin Maltais)

La modification du parcours du Sentier Eucher de La Baie cause des problèmes aux marcheurs peu habitués du site. Une famille du Lac-Saint-Jean a vu sa dernière randonnée en forêt se transformer en un périple de 12 kilomètres. Une mésaventure qui la laisse encore à ce jour très amers.

 Originaires de Saint-Félicien, Rébecca Paré et William Lelièvre sont deux amateurs de plein air. Le 13 octobre dernier, ils décident de prendre la route en direction du sentier Eucher, situé à La Baie au Saguenay.  « Nous, on n’a pas beaucoup d’endroits dans ce genre pour aller marcher ici dans le haut du Lac-Saint-Jean », raconte-t-elle. Accompagné de leur fille Sophia, âgée de moins d’un an, le couple examine le plan à l’entrée du chemin avant de s’y lancer. Cependant, après plus d’une heure et demie de marche intensive, ils n’avaient toujours pas atteint l’endroit escompté qui, initialement, était à deux kilomètres.

« À partir du premier kilomètre, il n’y a aucun autre plan donc il ne faut vraiment pas que tu te trompes parce qu’après ça il n’y a aucun autre moyen à part rebrousser chemin », souligne la mère de famille.

À qui la faute

Selon ce qu’a pu observer La Pige sur le terrain, le sentier principal qui autrefois était utilisé est dès maintenant bloqué à la circulation. « Lorsqu’on a repris le site il y a deux ans, certaines sections étaient parsemées de boue. C’est pourquoi les gens empruntaient la forêt et non pas le sentier ce qui a eu un impact considérable sur la végétation. Dès lors, nous avons établi des zones de régénération pour les endroits qu’on jugeait trop abimés », explique le directeur général de Contact Nature Marc-André Galbrand.

Les deux cordes qui bloquent l’accès à l’ancien tracé principal.
Photo : Jasmin Maltais

Pas seule

Sur les médias sociaux de l’endroit comme Google, Facebook et Instagram, il est possible de constater que plusieurs visiteurs font aussi mention du mauvais état du sentier par temps humide. Roches glissantes, énormes étendues de boue, sentier mal balisé sont quelques exemples des commentaires que l’on retrouve par dizaine dans la section commentaires des diverses pages du site.

 Tous les chemins mènent à Rome

En période de précipitations abondantes, le sentier principal est délaissé par les utilisateurs en raison des mares d’eau qui s’y forment. Ils explorent alors des sentiers non balisés avec l’idée qu’ils sont sur le droit chemin.

« Il y a certains bouts où j’aurais pu tomber de très haut avec ma fille derrière moi parce que c’est des petits passages très escarpés où il n’y a pas de sécurité. »

-Rébecca Paré

Questionné à ce sujet, le porte-parole de l’OSBL soutient que des aménagements sont à prévoir pour réduire, voire rendre impossible ce type d’événement. « Présentement nous avons deux secteurs qui sont plus problématiques que d’autres, c’est pourquoi nous sommes en train de réfléchir pour pouvoir aménager un trottoir de bois qui va faire en sorte qu’il n’y aura plus jamais d’eau à ces endroits-là. »

Dur comme le roc

Non seulement le sentier Eucher demande beaucoup d’entretien, mais il nécessite aussi beaucoup d’argent. C’est pourquoi Contact nature indique qu’ils sont présentement à la recherche de financement pour aider à la perdurabilité de ce site touristique exceptionnel qui offre des points de vue uniques sur le fjord. « Ce que l’on veut idéalement c’est que le sentier soit réaménagé avec la mise en place d’une chaussée durable comme de la roche mère ou du bois pour freiner l’érosion des marcheurs qui y passent. »

 

Partagez :