Les animaux de compagnie coûtent plus cher qu’avant

160
0
Partagez :

Le prix de la nourriture pour les animaux continue d’augmenter  (Crédit Photo : Alexis Dumont)

 

L’inflation a des conséquences sur les animaux de compagnie. Le prix de la nourriture qui augmente et les soins vétérinaires plus coûteux rendent la présence de ces petites bêtes, dans nos vies, assez dispendieuses.


Avoir un animal de compagnie n’est plus ce que c’était il y a 10-15 ans de ça. L’inflation qui touche le monde affecte également nos petits poilus. « Quand ma chienne était petite, je payais ma petite poche de nourriture 26$. Aujourd’hui pour la même quantité, je paye 42$ », explique Johanne Jourdain, propriétaire d’un chien depuis 10 ans. Le coût de la nourriture pour animaux a augmenté de près de 10% en un an selon Statistiques Canada. Des chiffres qui continuent d’augmenter.


Le coût du matériel vétérinaire est plus coûteux qu’avant. Cette variable a un impact direct sur le prix que vont payer les citoyens pour prendre soin de leurs petites bêtes « Le matériel médical coûte plus cher, avec la pénurie les employeurs sont dans l’obligation de payer leur vétérinaire plus cher donc oui, il y a une augmentation de prix assez importante comparativement à avant », explique le président et porte-parole de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec Gaston Rioux.

 

Des nouvelles mesures qui engendrent des coûts cachés

À compter de février 2024, le dégriffage de chat sera interdit au Québec. Une mesure à première vue banale, mais qui a un impact assez important pour le portefeuille du propriétaire. « Avant tu payais un prix fixe au départ (quelques centaines de dollars). Aujourd’hui je suis obligé de payer 25$ mensuellement pour sa coupe de griffes. On parle de 300$ par année pendant une quinzaine d’années encore », explique une propriétaire de chat, Josée Fontaine.


Certains doivent parfois même faire des choix déchirants que personne ne veut faire. « Avec le logement, l’épicerie, qui coûte plus cher qu’avant, c’est certain que l’animal passe après malheureusement et ça peut donner lieu à certaines situations ou le propriétaire n’a pas ce qu’il faut pour garder son chien ou son chat », Il doit donc se résoudre à le donner, explique le Dr Rioux.

Partagez :
Avatar photo