Deux étudiants traverseront le Canada à vélo en 40 jours

262
0
Partagez :

Jacob Labrecque et Philippe Roussel sont à la recherche de partenaires, entre autres des boutiques de sport pour leur prêter de l’équipement. (Photo : courtoisie)

Deux étudiants en Comptabilité et gestion au Cégep de Jonquière, Jacob Labrecque et Philippe Roussel, se sont lancé tout un défi, soit celui de traverser le Canada à vélo. De Chicoutimi à Vancouver en passant par Québec, Montréal et Toronto, le trajet totalise 5 500 kilomètres qu’ils espèrent parcourir en 40 jours à compter du 31 mai.  

Les deux étudiants se préparent depuis le début du mois de janvier pour leur traversée du Canada. « Nous avons commencé avec 12 heures d’entraînement par semaine. Nous sommes ensuite passés à 15 en février. Ce mois-ci, la durée de nos séances hebdomadaires est de 18 heures », explique Jacob.  

L’étudiant précise qu’il possède une bonne dose d’expérience, puisqu’il a fait partie de la relève régionale en vélo de montagne pendant quelques années. De son côté, son acolyte a déjà été dans un club de biathlon, un sport d’hiver combinant le ski de fond et le tir à la carabine. 

La traversée sera financée de leurs propres poches, ce qui comprend la nourriture, des porte-bagages, une trousse de secours, une tente ainsi que des pièces et des outils pour réparer leurs vélos. Ils vont également documenter leur trajet sur les réseaux sociaux en se filmant avec une caméra miniature, souvent utilisée par les sportifs, et un drone.  

Au cours de leur défi, ils vont créer une campagne de sociofinancement GoFundMe afin de ramasser des fonds pour deux organismes, soit la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ) qui offre des bourses à des étudiants-athlètes et la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC. « Mes parents m’ont toujours supporté financièrement lorsque je faisais de la compétition, mais certains de mes coéquipiers n’avaient pas cette chance », confie Jacob. Il ajoute qu’ils ont décidé d’opter pour une seconde fondation, car ils désirent sensibiliser les gens à l’importance de prendre soin de leur santé cardiovasculaire.  

Le duo de sportifs veut repousser ses limites tout en mettant en évidence le manque de support accordé aux athlètes indépendants. Jacob mentionne qu’il a discuté avec des gens qui ont réalisé ce périple, et il a remarqué que la plupart avait de la difficulté à obtenir de la visibilité pour leurs exploits.  

Philippe souligne qu’ils ont l’ambition d’organiser plusieurs événements comme celui-ci. « Si ça fonctionne bien, c’est sûr que nous allons en faire d’autres, mais nous souhaitons essayer différentes disciplines, comme la randonnée, l’escalade ou la course », lance-t-il.

Partagez :