Les pompiers de Saguenay acceptent l’entente de principe

170
0
Partagez :

L’approbation du nouveau contrat a fait l’unanimité auprès des élus lors de la séance extraordinaire du conseil, mercredi matin.

Photo : Jasmin Maltais

Après plus de deux ans sans convention collective, le Syndicat des pompiers et pompières de Saguenay a finalement conclu une entente avec la Ville. D’une durée de cinq ans, la nouvelle convention offrira des augmentations salariales de l’ordre de 18,75%.

Accepté par près de 85% des membres du regroupement syndical, le nouveau contrat comprend des améliorations au chapitre de la conversion du temps supplémentaire en congé et de la conciliation travail et vie personnelle. Ce changement majeur permettra d’assurer une certaine pérennité pour le Service de sécurité incendie municipal qui était à sa 16e rencontre de négociation avec l’administration Dufour.

De son côté, la mairesse Julie Dufour a mentionné que les griefs émis par des employés qui dénonçaient un climat de travail toxique seront annulés avec l’approbation de ce nouveau pacte.

«Il est maintenant temps de se tourner vers l’avenir et d’assurer à nos citoyens un service stable», a-t-elle mentionné mercredi à la séance extraordinaire du conseil municipal.

«S’attaquer au problème »

Le conseiller et président de la Commission de la sécurité publique, Kevin Armstrong, a profité de cette tribune pour mettre en contraste les négociations qui se déroulent présentement au niveau provincial et la conclusion de cette entente.

«Ce qu’on fait aujourd’hui c’est tout le contraire, on s’attaque directement à la structure organisationnelle [d’un service public] pour limiter le statut d’employé temporaire à cinq ans.»

Avec cette réforme en profondeur, ce seront cinq postes permanents qui seront créés et plus de 21 employés temporaires qui pourront accéder au statut de régulier remplaçant.

Pas une première

Il s’agit d’une troisième entente de principe qui survient entre Ville Saguenay et ses différents services aux citoyens. Rappelons qu’en octobre dernier, les policiers du Service de police de Saguenay (SPS), avait eu droit à cette même augmentation salariale après plus de 52 séances de négociations.

 

Partagez :
Avatar photo