Genèse : s’habiller hors des standards

234
0
Partagez :

Les amateurs de mode ont été servis mercredi soir lors du défilé de mode Genèse présenté au Cégep de Jonquière. En plus de mettre en valeur des vêtements de différentes compagnies et friperies, l’édition de cette année a permis d’amasser plus de 2500 $ pour l’organisme Diversité 02.  

La directrice des communications, Charlotte Bouchard.

Ce sont sept entreprises écoresponsables qui ont participé cette année. En tout, ils ont prêté plus de 80 ensembles de vêtements pour l’événement. Avec ceux-ci, les organisateurs souhaitaient encourager l’inclusion et la diversité. « La mission est d’amener les gens à s’assumer dans leur style et dans leur identité. On veut qu’ils puissent s’identifier à travers ce qu’ils portent », explique la directrice des communications de Genèse, Charlotte Bouchard.  

En raison du thème, l’étudiante confirme que l’équipe s’est « sortie de sa zone de confort » pour offrir des habits plus diversifiés. « On joue beaucoup sur la redéfinition de notre masculinité et notre féminité. Par exemple, les hommes vont être vêtus de jupes et les femmes vont avoir des looks plus masculins. » 

Raphaël Maltais et Océanne Langlois pendant le défilé

De l’argent pour Diversité 02 

Depuis 25 ans, Diversité 02 a pour objectif de briser l’isolement chez les personnes de la communauté LGBTQ + et d’informer la population des réalités que vivent les gens qui font partie de cette communauté. L’agente de développement et intervenante de l’organisme, Nadia Dufour, se dit choyée que Genèse ait décidé d’amasser des fonds pour Diversité 02. « On était vraiment content, car l’événement met en lumière l’importance d’être soi-même et ça, c’est venu me chercher », avoue-t-elle. L’argent récolté sera investi dans les activités offertes aux personnes LGBT de tous les âges.

Les mannequins pouvaient compter sur l’aide de maquilleurs et coiffeurs pour se préparer.

Un public satisfait  

La quinzaine de mannequins a défilé toute la soirée sous les applaudissements
répétés du public composé de plusieurs centaines de personnes. « C’était vraiment bon. Ça sortait de 
l’ordinaire », a mentionné un spectateur.  

Un des membres de la troupe, Raphaël Maltais, se dit très content de son expérience. « C’était ma première fois et j’ai adoré ça. Ce sont des souvenirs que je vais me rappeler toute ma vie. Si j’ai l’occasion, j’aimerais le refaire c’est certain », affirme le cégépien. 

Partagez :
Avatar photo