Aimer le Mont-Fortin, mais à quel prix ?

150
0
Partagez :

BDV : Les billets de saison du Mont-Fortin sont passés de 228,30$ pour une passe adulte à 289,20$ après l’augmentation. 

Plusieurs skieurs sont mécontents à Saguenay après une double augmentation des coûts. D’un côté, les billets du Mont-Fortin augmentent de 85%, puis de l’autre, les coûts du matériel de ski atteignent encore de nouveaux records.  

La Pige a sondé une dizaine de personnes du groupe Facebook « Aimons le Mont-Fortin » qui ont comme intérêt commun le lieu d’activité en plein air. Les réponses sont presque unanimes.   

« L’année dernière je comprenais qu’ils voulaient rattraper le retard qu’ils avaient avec le Mont-Bélu, mais que là ils nous augmentent d’un autre 60 piastres pour chaque passe, un moment donné il y a des limites », affirme François Gagnon, membre du groupe depuis sa création en 2019.

Trois autres skieurs du groupe ont partagé qu’ils ressentaient une inquiétude face au nombre d’amateurs de sports d’hiver qui « pourrait diminuer ».   

« C’est décevant de constater que nos passions hivernales deviennent de plus en plus inabordables. On aime le Mont-Fortin, mais à quel prix ? », mentionne Sophie Bouchard, résidente de Jonquière. 

Du côté de Véronique Tremblay par contre, l’opinion est différente. « Oui, le billet a augmenté, mais si ça aide à garder le centre ouvert, je suis prête à payer. Au final, ça reste abordable pour une journée de plaisir sur les pistes. » Le prix d’un billet journalier au Mont-Fortin est passé de 18$ en 2021 à 22,83$ l’année dernière à 28,90$ cette année.  

La double pilule    

En plus de l’augmentation des tarifs du mont, le prix de l’équipement de ski choque tout autant. « Je sais pas qui est encore capable de s’acheter du matériel neuf, il faut vraiment faire partie de l’élite », exprime François Gagnon. Deux magasins spécialisés de la région ont refusé les demandes d’entrevue à ce sujet. 

 Des solutions pour économiser   

La location ou l’achat de seconde main sont des alternatives intéressantes à la hausse des coûts de la pratique. « Moi, j’ai réussi à équiper mes deux enfants avec un casque, une paire de skis et des bâtons pour moins de 300$, mais c’est sûr que j’achète pas neuf. C’est beaucoup trop cher, sinon », souligne Véronique Tremblay.  

Partagez :