Sécurité routière : les caméras de tableau de bord plus populaires

92
0
Partagez :

Dans les dernières années, le Canada, les États-Unis et plusieurs pays d’Europe ont légalisé les caméras de tableau de bord. Photo: Courtoisie 

Les caméras de tableau de bord connaissent une popularité grandissante selon les commerçants de la région. La recrudescence est liée avec le désir de mieux se protéger en cas d’accident par les automobilistes.

Les magasins de la région ont tous remarqué un intérêt grandissant envers les caméras de tableau de bord. Chez Best Buy, les employés ont constaté une hausse dans les ventes dans les dernières années. L’outil technologique n’était pas très populaire il y a cinq ans. Au Canadian Tire de Jonquière, les caméras de tableau de bord ne représentent pas une grande part des ventes. En revanche, elles occupent une plus grande place qu’auparavant sur le marché.

Les caméras de tableau de bord sont disponibles à partir de 100$ dans les différentes boutiques. Pour la faire fonctionner, l’objet doit être fixé sur la vitre intérieure du véhicule à un endroit où la vue du conducteur n’est pas obstruée. Les caméras peuvent enregistrer des heures de vidéo sans interruption.

Un moyen efficace pour se protéger

Malgré qu’il soit rare que le Service de police de Saguenay (SPS) ait recours à la caméra de tableau de bord pour une enquête, il est possible pour eux de l’utiliser. « Si l’accident est problématique, on pourrait en avoir besoin. La caméra peut être utile pour déterminer l’impact, donc savoir comment ça a frappé si les discours ne concordent pas », a expliqué le porte-parole du SPS, Dominic Gagnon.

Une vidéo prise par une caméra de tableau de bord est admissible comme preuve devant la cour. « Ça peut être utilisé devant la justice comme une caméra de surveillance ou une vidéo prise par un téléphone », a expliqué Dominic Gagnon. La vidéo captée dans la voiture a le même pouvoir qu’une autre vidéo réclamée par la police.

Les assurances utilisent également les vidéos prises par une caméra de ce type. Le courtier en assurance de dommages à Assurances Bourgon Inc., Jeff Duke, mentionne qu’il a déjà vu des vidéos prises par une caméra de tableau de bord utilisées comme preuve pour une réclamation. « C’est déjà arrivé qu’on utilise ces vidéos pour rembourser un client », a-t-il souligné.

Au Canada, l’utilisation des caméras dans les voitures est acceptée, mais elle ne doit pas faire entrave à la visibilité du conducteur.

Partagez :
Avatar photo