La Guignolée des médias indispensable aux soupes populaires

204
0
Partagez :

Les repas de la Soupe populaire de Chicoutimi sont servis de 11h45 à 12h30 (Photo: Viviane Bisson)

La Guignolée des médias aide les soupes populaires de la province, dont sept dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Jeudi matin, les journalistes des divers médias seront à de nombreux coins de rues pour amasser des dons, pour cette 32e édition.

« Peu de gens le savent, mais la Guignolée des médias a commencé ici à Chicoutimi. Au départ, c’était organisé par Radio-Canada. L’année d’après, tous les médias ont embarqué et l’événement a été offert à la grandeur de la région. Deux ans plus tard, la guignolée nationale a débuté », raconte le responsable et directeur général de la Soupe populaire de Chicoutimi, Bertin Riverin.

Bertin Riverin a passé la journée à préparer la guignolée de demain. (Photo: Viviane Bisson)

Leur mission est d’aider les citoyens dans le besoin. Ils offrent des repas chauds et équilibrés. Les repas ne coûtent qu’un dollar pour les adultes. Pourtant, un repas coûte en moyenne 6,25 $, alors ces organismes vivent de la générosité de la population. Cette levée de fonds est donc primordiale pour eux. « Pour nous c’est nécessaire, c’est fondamental, lance M. Riverin. Recevoir la générosité des médias c’est super et on voit la générosité des citoyens. »

Les services des soupes populaires sont de plus en plus demandés. « Depuis l’année dernière, on constate une augmentation de la clientèle de 25 % », rapporte le directeur général. Depuis la pandémie, la clientèle a changé. Il y a de plus en plus de femmes et la tranche d’âge est plus jeune. Ce changement ne fait que s’accentuer avec les années.

« L’année dernière, on a ramassé aux intersections près de 70 000 dollars. Cette année on souhaiterait avoir un montant équivalent. Bien sûr, ça dépend de la générosité et des moyens de chacun », relate le responsable. Jeudi, il y aura 175 membres des médias aux coins des rues pour amasser les dons.

Il est également possible de donner des dons soit en ligne ou en denrées non périssables, en allant les porter chez Provigo, Maxi ou Nissan, les partenaires de la guignolée. Pour plus d’information, vous pouvez consulter le site https://www.guignolee.ca/fr/don-de-denrees.

Partagez :
Avatar photo