Relais pour la vie: plus vert et plus court

271
0
Partagez :

 

 

La présidente d’honneur, Mme Annick St-Pierre ainsi que la porte-parole de l’événement, Lydia St-Hilaire ont été dévoilées ce matin en conférence de presse.

Un Relais pour la vie plus écologique et plus court attend les marcheurs le 29 mai prochain au Pavillon sportif de l’UQAC. Les luminaires seront remplacés par des arbres et les dernières activités seront prévues à 1h contrairement aux dernières années où les marcheurs étaient en action toute la nuit.

 

Mariane Guay

Mariane.14@hotmail.com

 

Cette année, la Société canadienne du cancer (SCC) tient une approche différente. La présidente du comité du Relais pour la vie à Saguenay, Suzanne Mercier, estime qu’en tant que société impliquée dans plusieurs études, le virage vert était important. «On est sensible aux études concernant l’environnement, d’autant plus que cela peut avoir un impact sur le cancer», a-t-elle expliqué lors de la conférence de presse prévue par la SSC et le comité du Relais pour la vie de Saguenay, ce matin.

 

Selon Mme Mercier, il y a encore des améliorations qui sont possibles pour contribuer à un événement plus écologique. « On se promet qu’à chaque relais, il y aura des pas de plus de faits pour l’environnement.»

 

À propos du changement de durée du relais, Mme Mercier a mentionné que les temps ont changé et qu’il n’est plus nécessaire de marcher une nuit complète. «Au début, notre slogan était le cancer ne dort jamais, alors il était pertinent de marcher toute la nuit. Maintenant, c’est différent et il y a beaucoup de gens qui nous disaient qu’ils le faisaient avant, mais que maintenant, ils sont trop vieux et ont besoin de ce sommeil », a-t-elle ajouté.

 

Le directeur régional de la SCC, Jérôme Dufour-Riverain, explique également que le langage employé lors d’un diagnostic de cancer doit changer. «On a décidé d’arrêter de parler de combats, de survivants, car cela peut avoir une connotation négative. Maintenant, notre slogan est la vie est plus grande que le cancer», a-t-il conclu.

 

La présidente d’honneur de cette 18e édition et présidente directrice générale de Télénet Communications, Annick St-Pierre était ravie d’être approchée pour représenter le Relais pour la vie. «J’étais très contente d’être choisie. Je pense que c’est le message d’espoir et le virage que prend la SCC qui est très important pour moi.»

Partagez :