Gare aux organisations frauduleuses

205
0
Partagez :

Si vous avez déjà voyagé à l’étranger, vous avez déjà réalisé une transaction Forex. Le Forex se résume à échanger une devise pour une autre. Mais certains analysent les fluctuations monétaires pour en retirer du profit.

Par exemple, aujourd’hui, un euro peut vous rapporter 1,55 dollar canadien. Demain, ce même euro peut valoir 1,57 dollar canadien. Cette variation peut sembler minime mais, pour des montants plus imposants, les variations peuvent être importantes.

Avec plus de cinq trillions de dollars en volume transigé tous les jours, le volume de transactions est 100 fois plus élevé que le volume de la bourse de New York. C’est par l’intermédiaire de ce marché que certains Québécois font fortune et que d’autres se font avoir par des organisations frauduleuses.

L’AMF a rendu disponible sur son site internet une liste noire des organisations qui ont déjà été reconnues pour des activités frauduleuses dans le domaine du Forex. Photo: Ophélie Bonenfant.

 

Le gain en popularité du Forex a attiré un grand nombre de nouveaux clients qui cherchent désespérément à gagner de l’argent rapidement. Mais cette pratique n’est pas sans danger : au cours des dernières années, le « trading » a servi de porte d’entrée pour de nombreuses organisations frauduleuses 

Puisque les nouveaux investisseurs peinent déjà à comprendre le fonctionnement du Forex, ils s’en remettent à des entreprises qui se chargent d’investir leur argent à leur place. Mais ces entreprises occasionnent plus souvent qu’autrement des pertes monétaires selon l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Souvent contactés par l’entremise des médias sociaux, les gens reçoivent un message les incitant à investir dans un projet qui miroite des rendements mirobolants pouvant aller jusqu’à 150 à 300 % d’intérêt sur la mise de départ. Ils investissent un premier 1000 $ et, dans les semaines qui suivent, leur argent prend effectivement de la valeur. On demande alors un investissement supplémentaire.

Mettre en confiance pour mieux frauder

Ces gens, qui ont été mis en confiance, sont donc portés à investir des sommes importantes. Et quand les montants sont devenus importants, soudainement, ils perdent tout. En réalité, tout ça n’était qu’un écran de fumée : cet argent n’a jamais été investi et il a permis à ceux qui se cachent derrière ce stratagème de s’acheter des montres et des voitures de luxe.

« On a eu des cas de gens qui se sont rendus jusqu’à 40 000 $ en investissement et d’autres qui avaient réhypothéqué leur maison pour pouvoir investir davantage d’argent là-dedans », explique le directeur des relations médias à l’AMF, Sylvain Théberge.

Des formations pour apprendre à investir soi-même

Pour éviter ce genre d’arnaques, certains se penchent vers les formations payantes pour apprendre à analyser le marché et à investir leur argent eux-mêmes, une tâche qui n’est pas si évidente.

Parmi les groupes qui offrent ces formations tantôt efficaces tantôt inefficaces, certains demandent à leurs participants de recruter davantage de gens en échange d’une récompense monétaire. C’est alors que la récompense offerte devient plus intéressante parce qu’elle est plus facilement gagnée.

Pour recruter, ces traders débutants tentent d’afficher des gains sur leur compte pour impressionner les gens qu’ils pourraient recruter, mais ce n’est pas toujours évident lorsqu’on n’y connaît rien.

Maxime*, un trader expérimenté, a été approché par l’un d’eux. « Un nouveau trader m’a demandé de lui mettre son compte dans le positif. Comme ça, il pourrait plus facilement recruter des gens en leur montrant qu’il fait de l’argent avec le Forex. Dans ce groupe-là, pour chaque personne que tu recrutes, tu reçois 100 $. Ce n’est pas rien », explique-t-il.

L’AMF met en garde ceux qui voudraient investir dans le Forex : les groupes frauduleux de ce genre ne sont pas rares.

*source anonyme

Partagez :