Une centaine de personnes marchent contre la violence faite aux femmes

156
0
Partagez :

Près d’une centaine de personnes ont marché dans le froid, ce mercredi, pour honorer la mémoire des 14 femmes ayant perdu la vie lors de la tuerie de l’École Polytechnique. Le groupe a pris la rue Saint-Dominique en direction du Patro de Jonquière, où une conférence et un repas les attendaient.

L’événement organisé par la Table de concertation sur la violence faite aux femmes et aux adolescentes de Jonquière était ouvert à toute la population jonquiéroise. En majorité, ce sont des femmes qui ont pris part à cette marche.

Un événement important

« C’était important pour moi d’être ici. En tant que femmes, nous avons un devoir d’agir et de nous rappeler du chemin qu’il reste à faire », souligne l’une des participantes à la marche. Le but du rassemblement est de rappeler qu’il est important d’avoir la collaboration des hommes pour lutter contre la violence faite aux femmes et aux adolescentes.

« Avec la table de concertation, on veut mettre en place des actions, des interventions et faire de la sensibilisation. Ce soir, avec la conférence, on vient vraiment jumeler nos trois objectifs », affirme l’agente de développement sociocommunautaire pour l’organisme Diversité 02, Roxanne Hébert. Cette année, elle a mentionné avec bonheur que la conférence du chroniqueur et auteur du livre COCORICO, les gars faut qu’on se parle, Mikaël Bergeron a fait salle comble.

Le rôle des hommes

L’auteur, conférencier et chroniqueur à La Tribune a pour objectif de faire évoluer les mentalités et participer à la discussion entourant la masculinité toxique en présentant sa réflexion sur le sujet. « La masculinité toxique est présente dans toutes les sphères de notre société. On peut parler des relations amoureuses, des sports ou même de l’éducation. Souvent on ne le voit pas, mais c’est bien présent au quotidien. »

M. Bergeron ne croit pas que son rôle est plus important que celui des autres. Avec son livre, il voulait mettre de l’avant un discours féministe positif. L’homme a également offert sa conférence à tous les étudiants du Cégep de Jonquière jeudi midi.

 

 

 

 

Partagez :
Avatar photo