Élections municipales | «La plus belle campagne de ma vie!»

Au moment de voter dimanche matin, le candidat indépendant à la mairie de Saguenay Jean-Pierre Blackburn a affirmé que la présente campagne électorale est la plus belle de sa carrière et il en est très fier. Il dresse un bilan positif des derniers mois et demeure confiant pour le vote de ce soir.

C’est à l’école Saint-Jean-Baptiste, dans l’arrondissement de Jonquière, que le candidat indépendant s’est rendu pour voter. Il en a profité pour faire un court bilan de sa campagne électorale. M. Blackburn, qui en est à sa huitième élection, a adoré être indépendant. «C’était la première fois que j’étais indépendant alors j’avais une sorte de liberté puisque je n’étais accroché à aucun parti», a-t-il affirmé.

Le Jonquiérois aurait voulu une meilleure couverture médiatique de sa campagne et un meilleur traitement de l’information. «J’aurais préféré qu’ils ne prennent pas seulement des bribes des nombreuses conférences de presse que j’ai fait» a commenté M. Blackburn.

Malgré les résultats du sondage de la firme Segma publié jeudi dernier et qui le plaçait en deuxième position des intentions de votes, dix points dernière Josée Néron, le candidat indépendant demeure confiant qu’il remportera l’élection de ce soir. «La firme s’est souvent trompée à mon égard et si je gagne ce soir, je vais avoir un petit message pour eux!» s’est exclamé M. Blackburn.

À propos de Philippe L'Heureux

Philippe L’Heureux est un jeune homme de 21 ans provenant de la magnifique Île d’Orléans, près de Québec. Il en est à sa troisième et dernière année dans le programme de journalisme en ATM du Cégep de Jonquière. Philippe est détenteur d’un DEC en publicité et relations publiques du Collège Mérici, à Québec. Plusieurs personnes croient que Philippe étudie dans le bon domaine puisqu’il pourra utiliser à bon escient sa plus grande force : parler. De nombreux professeurs rencontrés tout au long de son parcours scolaire pourront témoigner de ce fait. Il ne rate pas une occasion pour tenter de faire rire le reste de la classe. Philippe est un amateur de course automobile et saute sur chaque occasion de pratiquer ce sport à la piste de karting de Château-Richer, avec sa famille ou des pilotes du circuit du Québec. Lorsqu’il ne regarde pas les courses de NASCAR ou d’IndyCar à la télévision, il est dans les estrades pour encourager ses pilotes favoris. Côté professionnel, Philippe adore toutes les formes de journalisme. Que ce soit la radio, l’écrit ou la télé, il s’adapte au type de média pour rapporter la nouvelle de façon juste. Il ne craint pas non plus de faire des entrevues en anglais, autant au Canada qu’aux États-Unis, lorsque nécessaire, afin d’informer le reste de la population de la planète.

À voir aussi

Franc succès pour l’ouverture de la pêche aux poissons de fond

C’est officiel, la saison de pêche aux poissons de fond peut enfin débuter ! Tant …