11 novembre : Bagotville se souvient

225
0
Partagez :

La Base des Forces canadiennes Bagotville soulignait lundi le 101e anniversaire de l’Armistice lors de la cérémonie du jour du Souvenir qui avait lieu dans un des hangars de la base, à La Baie.

De colonels à vétérans, au-delà de 400 militaires ont paradé devant plus de 300 invités ce matin, dans le cadre du plus gros événement commémoratif du jour du Souvenir de la région.

L’adjudant-chef de la 3e escadre, Pascal Turcotte a tenu à mentionner certains événements commémoratifs importants des dernières décennies. M. Turcotte a notamment évoqué avec fierté le 30e anniversaire de la chute du mur de Berlin ainsi que le 75e anniversaire du débarquement de Normandie durant lequel de nombreux Canadiens ont combattu et laissé leur vie. 

Après l’hymne national et la prière, les deux minutes de silence traditionnelles ont été accordées pour honorer les soldats canadiens morts en service. Il s’en est suivi du dépôt des couronnes, où plusieurs acteurs politiques ont fait leur apparition. La mairesse Josée Néron, le député de Jonquière, Mario Simard et le député conservateur, Richard Martel sont tous venus déposer une couronne saluant le sacrifice qu’on fait certains combattants canadiens. 

Richard Martel qui fait également partie du comité permanent de la défense nationale était présent à la cérémonie, et est venu procéder au dépôt des couronnes. L’homme politique s’est dit très touché par cet événement : « C’est une cérémonie extrêmement importante. Il faut réaliser qu’il y a des gens qui ont fait des sacrifices et qui ont servi le Canada.  Il faut être très sensible à ça », a-t-il déclaré. Il a mentionné que, depuis son implication dans la défense nationale, sa perception envers les militaires a changé. 

Le colonel Normand Gagné participait à sa première parade avec les Forces canadiennes Bagotville. «On est chanceux de demeurer au Canada. C’est incroyable la liberté et la chance que nous avons. Aujourd’hui, c’est grâce aux sacrifices qui ont été faits [par nos vétérans] que nous avons cette liberté», a-t-il souligné, ému par les événements.  

La cérémonie avait lieu au Hangar 7 de la base.

Partagez :