vendredi , 21 février 2020
Accueil / Actualités / Théâtre le Mortier | Une philosophie centrée autour des discussions avec le public
Théâtre le Mortier

Une philosophie centrée autour des discussions avec le public

Les cofondateurs du Théâtre le Mortier, Keven Girard et Joëlle Gobeil.
Les cofondateurs du Théâtre le Mortier, Keven Girard et Joëlle Gobeil.

Nouvellement lancé à Saguenay par Joëlle Gobeil et Keven Girard, le Théâtre du Mortier a l’intention de mettre de l’avant la médiation culturelle, une philosophie qui consiste à faire interagir le public avec la compagnie de théâtre et à discuter du ou des thèmes abordés dans une œuvre artistique.

Joelle Gobeil est étudiante en transmission culturelle et possède un BAC interdisciplinaire en arts. De son côté, Keven Girard travaille au Théâtre la Rubrique en tant que responsable de la médiation cultuelle et au développement de publics. Les deux cofondateurs font du théâtre depuis de nombreuses années.

«Nous avons le désir de transmettre du théâtre différemment, en passant par la médiation culturelle et par l’ouverture de nos portes aux spectateurs», mentionne M. Girard. L’objectif des cofondateurs consiste à rendre leur thématique annuelle disponible au public très tôt avant la première représentation dans le but d’avoir des discussions avec le public durant le processus créatif et pouvoir ajuster le tir face aux commentaires reçus. Ainsi, ils ont la possibilité de traiter d’un sujet donné adéquatement afin que les spectateurs se reconnaissent ou se sentent concernés par l’œuvre.

Par exemple, en novembre, les cofondateurs se rendront au Collège d’Alma faire une première lecture publique de leur création intitulée «iLove U». Dans cette dernière, ils aborderont comme thème «L’amour au temps des milléniaux». Au terme de cette lecture, ils souhaitent repartir avec des commentaires constructifs des étudiants afin de savoir s’ils vont trop loin dans le sujet, ou au contraire, pas assez loin.

«iLove U» est une pièce de théâtre aux répliques courtes, mais cinglantes, qui fait ressortir les paradoxes de l’amour des jeunes à l’ère des réseaux sociaux et des applications de rencontres.  «Ce ne sera pas de la comédie, c’est un sujet qu’on traite sérieusement. Mais les dialogues sont teintés d’un humour satirique, exprime Joëlle Gobeil. On souhaite faire réfléchir les gens». Keven Girard ajoute que «l’humour sera noir, sans être trash, et que l’on va rire jaune».

Dès le mois de janvier 2019, le Théâtre le Mortier publiera des vidéos, des entrevues et un balado sur leurs plateformes. «On veut que les spectateurs puissent déjà cerner le thème et venir discuter avec nous sur le sujet», indique M. Girard. « On est des artistes et notre travail consiste à réfléchir sur la société. Mais le public fait la même chose régulièrement. On veut donc que ces gens-là viennent réfléchir avec nous»,  évoque Keven Girard.

«iLove U» sera présenté du 23 au 25 mai au Côté-Cour de Jonquière.

À propos de Janick Emond

Originaire du petit village de Larouche à mi-chemin entre le Saguenay et le Lac-Saint-Jean, Janick Émond est passionné par la technologie, les sports et l’humour. Depuis qu’il est tout petit, il aime s’asseoir devant la télé pour écouter une bonne partie de hockey, un bon spectacle d’humour ou des émissions à caractère techno comme Planète Techno ou feu M.Net. C’est lors de son parcours dans le programme d’Arts et métiers de la scène (AMS) à la Polyvalente Jonquière qu’il a découvert une passion pour l’écriture et la communication. Voulant combiner ses passions, il fait son entrée en ATM à l’âge de 18 ans, après deux années de réflexions sur son avenir académique. Janick a le souhait de pouvoir continuer de vivre en mélangeant ses passions tout au long de sa carrière. Qui sait où tout ça le mènera!

À voir aussi

«La vie de couple n’est pas un conte de fées» – Cindy Boulianne Gagnon, sexologue

La sexologue bachelière Cindy Boulianne Gagnon est d’avis que la vie de couple n’est pas …