Accueil / Actualités / Salon Info-Aînés | Une première édition réussie
Salon Info-Aînés

Une première édition réussie

La première édition du Salon Info-Aînés a intéressé les gens concernés en grand nombre, samedi à l’Hôtel La Saguenéenne. Une quarantaine d’exposants ont présenté leurs services offerts dans la région.

Les gens étaient libres de se diriger vers les kiosques qui les interpellaient le plus.  Photo: Camille Lalancette

«Nous n’étions pas certains de la réception, et aujourd’hui nous sommes agréablement surpris par le va-et-vient incessant», déclare la conseillère au service des communications de la Ville de Saguenay, Nathalie Gagnon. Bourdonnant de discussions, le salon était le meilleur moment pour les aînés de s’adresser directement aux organismes pour obtenir des réponses. «Le principe du salon est d’offrir un endroit pour apprivoiser les organismes écrits dans le Guide des services offerts aux 65 ans et plus», ajoute Mme Gagnon.

Distribué gratuitement à l’entrée, le Guide est structuré par couleurs tout comme les kiosques du Salon. «Il y avait une demande dans le milieu pour avoir un recueil de tous les services qui sont offerts», précise la conseillère.

Fierté et efficacité

Le Guide des services offerts aux 65 ans et plus était distribué à l’entrée du Salon et contenait tous les organismes exposés. Photo: Camille Lalancette

La travailleuse de milieu pour les aînés du secteur de Jonquière Vicky Dallaire mentionne que le Guide et le Salon sont deux outils qui favorisent l’accès aux organismes parfois méconnus. «Les personnes âgées peuvent consulter les représentants ici même sur place, tout y est au même moment.» Mme Dallaire assure que le Guide lui sera aussi utile à son travail quotidien.

Nathalie Gagnon est satisfaite de l’organisation et de l’implication des partenaires pour la réalisation de l’évènement. «C’est la première fois qu’une ville se mobilise pour orchestrer un salon qui n’invite que des services issus du domaine public», souligne-t-elle.

Camille Tremblay et son amie Charlotte Tremblay ont visité le Salon par simple curiosité. «Nous avons appris beaucoup de choses. J’ai aussi la sacoche pleine de dépliants que je vais garder!»

Les exposants ont dû, pour la plupart, retourner dans leurs bureaux chercher d’autres articles promotionnels et dépliants informatifs. Mme Gagnon ne rejette pas l’idée d’une deuxième édition pour le Salon Info-Ainés.

À propos de Camille Lalancette

Camille Lalancette est une apprentie journaliste qui rêve d’oeuvrer dans les médias spécialisés en agriculture. Fille d’agriculteur, elle prévoit s’inscrire au baccalauréat en agronomie de l’Université Laval pour jumeler son intérêt de la communication à l’agriculture, son berceau depuis sa tendre enfance. Originaire de Rochebaucourt, petit village de l’Abitibi-Témiscamingue, elle souhaiterait revenir s’installer dans sa région natale. Son arrivée à Jonquière lui a donné une certaine autonomie et l’a initiée à de nouveaux genres musicaux. Camille aimerait être reconnue pour son amour de la culture québécoise, son enthousiasme et sa vivacité d’esprit.

À voir aussi

Sujets sensibles : les journalistes doivent être prudents

Certains médias minimisent les risques de traiter les sujets sensibles avec sensationnalisme. Le poids des …