mercredi , 21 août 2019
Accueil / Actualités / «Ça va aller» | Un retour musical assumé pour Denis Lévesque
«Ça va aller»

Un retour musical assumé pour Denis Lévesque

Denis Lévesque revient avec un deuxième album où il partage des moments de sa vie.
Photo: Éliane Pilote

 

Trois ans après avoir sorti son premier opus musical Sous mes pas, l’animateur de LCN, Denis Lévesque, entraine le public dans son intimité avec sa deuxième création musicale, Ça va aller, un album qui présente des éléments marquants de sa vie par le biais de 15 compositions. 

Lors d’une entrevue, l’homme originaire de Roberval confie qu’il n’avait pas prévu la venue de ce deuxième recueil. «C’est le directeur musical du chanteur Bobby Bazini, Michel Francoeur, qui m’a tiré par la manche. Il m’a ramené en studio en me disant que j’avais trop de drive musical et que j’avais trop d’idées.»

Le chanteur est resté sceptique face à cette proposition. C’est en lisant un article qui annonçait le retour sur scène de l’animateur français Michel Drucker qu’il a reconsidéré l’idée de faire un nouvel album. «Le Paris Match annonçait que Michel Drucker montait sur scène pour présenter des extraits de ses accomplissements durant ses 50 années à œuvrer dans le métier d’animateur. À ce moment-là, je me suis dit tabarouette, je pourrais faire ça moi aussi, ça fait 40 ans que je suis dans le milieu et j’ai plein de choses à raconter.»

C’est sur cette lancée que Denis Lévesque a accepté de commencer la création de son album Ça va aller. L’animateur a écrit 15 chansons qui racontent toutes quelque chose de particulier. Passant du décès de son ami Jean Lapierre aux rencontres qu’il a faites dans sa carrière, l’homme a avoué que derrière chaque mélodie se cache une histoire. «En spectacle je vais raconter des anecdotes. Il va y avoir des choses drôles, émouvantes, tristes et singulières, mais une chose est certaine, ça va finir ou ça va commencer avec une chanson», a expliqué M. Lévesque qui était de passage dans la région la semaine dernière.

Denis Lévesque a mis trois ans à mettre en musique les histoires présentées dans Ça va aller. Du moindre son jusqu’aux paroles, l’homme s’est impliqué jusqu’au bout de ce projet musical. «Mon premier album, c’était pour m’amuser, il y avait donc plein de clins d’œil, plein de chansons qui sonnaient comme d’autres chanteurs/chanteuses. Pour cet album, on a voulu faire notre propre son. Mon son à moi», a affirmé un Denis Lévesque plus assumé dans son talent musical.

Pour la première fois de sa carrière, le chanteur sera en tournée au printemps 2019. Son album est en vente sur les tablettes de plusieurs magasins depuis le 16 novembre dernier.

À propos de Éliane Pilote

Mordue des communications et passionnée de l’aventure, Éliane Pilote quitte le nid familial à 17 ans afin de vivre son rêve : étudier le journalisme. Originaire du petit village de Laurier-Station dans la grande région de Québec, la jeune fille de 19 ans se lance d’un pas décidé dans la grande aventure d’ATM pour sa troisième année consécutive. Depuis, elle n’hésite pas à s’impliquer dans diverse activités parascolaires afin de compléter sa formation avec une certaine polyvalence. La journaliste en devenir est chroniqueuse pour la radio CKAJ, écrit pour le magazine web La Cerise, occupe le poste de rédactrice en chef pour le festival de l’ me à l’Écran et s’implique dans l’organisation de divers évènements. « Un journaliste qui n’est pas curieux est un curieux de journaliste ». Cette citation prononcé par l’un de ses enseignants inspire l’étudiante depuis sa première année dans le programme. Éliane ne manque pas l’Occasion de poser mille et une questions. Son ouverture d’esprit et sa curiosité l’accompagnent dans tous ses projets. C’est avec ce désir de découvrir qu’elle va à la rencontre des gens sans aucune gêne. Elle croit fermement que chaque individu est unique et qu’elle à beaucoup à apprendre de chacun d’entre eux.

À voir aussi

Période de changement de pneus tardive dans la région

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean vit une période de changement de pneus plus tardive et plus graduelle que …