dimanche , 16 décembre 2018
Accueil / Actualités / La course des tuques | Les enfants seront séduits
La course des tuques

Les enfants seront séduits

Crédit photo : Les films Séville

La course des tuques, premier long métrage réalisé par Benoit Godbout, raconte les aventures loufoques de François les Lunettes (voix d’Hélène Bourgeois Leclerc) et de ses amis qui devront affronter deux nouveaux lors d’une course de luge, soit Zac le tricheur (Mehdi Bousaidan) et sa cousine Charlie (Ludivine Reding). Ce « Conte pour tous » plaira surtout aux jeunes enfants.

Trois ans après La guerre des tuques 3D, La course des tuques saura, en effet, charmer un public beaucoup plus jeune grâce à ses dessins animés. La bande d’amis est de retour et cette fois, sans les batailles de boules de neige. François, accompagné de sa pilote Sophie (Mariloup Wolfe), perd la course lorsqu’un bris survient sur leur luge, laissant ainsi la victoire à leurs plus grands adversaires, Zac et Charlie. Une découverte surprenante poussera Les Lunettes à demander sa revanche, ce qui laissera place, sans surprise, à de l’entraide et à de nouvelles amitiés.

La suite du succès de la première réinterprétation de La guerre des tuques (3D) s’éloigne légèrement de l’original de 1984 par André Melançon, sans toutefois laisser de côté sa mission première, celle de créer un conte familial. Les personnages attachants et gaffeurs, les mélodies entrainantes, les images colorées et attrayantes ainsi que la petite morale bien évidente feront de ce film un succès auprès des tout-petits. Cependant, la présence de l’accent québécois prononcé dérangera certainement les oreilles davantage sensibles des téléspectateurs plus âgés.

Chanson

La chanson québécoise est bien représentée dans ce film d’animation grâce aux réalisations de Jonathan Dauphinais, accompagné de Fred St-Gelais, Pako Mamouni, Toby Gendron, Sylvain Michel et GusVanGo. La bande sonore est composée par les duos de Fred St-Gelais et Nelson Minville, Joshua Moreno et Corneille, ainsi que King Melrose et Dumas. Des collaborations avec Alex Nevsky, Lulu Hughes Garou, Ludovick Bourgeois, Alexe, Cool Kids et Simple Plan donneront envie aux jeunes, et aux moins jeunes, de fredonner ces balades avant d’aller jouer à l’extérieur.

Le film prendra l’affiche le vendredi 7 décembre, partout au Québec.

Crédit photo : Les Films Séville

À propos de Josée-Ann Jomphe

« Il n'est jamais trop tard pour réaliser ses rêves », affirme Josée-Ann. De retour sur les bancs d'école à 29 ans, la jeune femme réalise son rêve de petite fille en devenant maintenant journaliste. Déterminée, confiante et armée d'une joie de vivre inébranlable, elle est prête à prendre et à faire sa place dans le milieu. Maintenant dans la trentaine, ses passions sont bien assumées. La Jonquiéroise désire voyager, écrire, faire de la télé et surtout, continuer de travailler avec le public. Ces 15 dernières années dans le service à la clientèle ont éveillé sa curiosité sans cesse grandissante. Elle souhaite dorénavant toujours en apprendre davantage sur les gens, les endroits et leurs histoires. Josée-Ann est une bourreau de travail et elle est prête à tout pour gravir les échelons afin de devenir une journaliste réputée.

À voir aussi

Anthropocène, l’époque humaine | Un documentaire saisissant

Les spectateurs du documentaire Anthropocène: l’époque humaine ont été saisis par les images époustouflantes des …