vendredi , 24 mai 2019
Accueil / Sports & loisirs / Samuel Larouche, un athlète avec de grandes ambitions

Samuel Larouche, un athlète avec de grandes ambitions

Samuel Larouche dans son fauteuil adapté à l'extérieur
Samuel Larouche lors de son camp d’entraînement en Floride en avril. Crédit photo: Samuel Larouche

L’athlète tétraplégique originaire de Saguenay, Samuel Larouche, n’a pas dit son dernier mot. Après avoir participé au Grand défi Pierre Lavoie en 2018 et battu quatre records canadiens, il se prépare maintenant en vue des prochains Jeux parapanaméricains et des Jeux paralympiques de 2024, à Paris.

Pour atteindre cet objectif ultime, Samuel s’entraîne deux fois par semaine avec l’équipe d’athlétisme de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), les Inuk. «Pendant l’hiver, je me suis entraîné en salle sur un rouleau stationnaire et cet été je vais m’entraîner sur la piste extérieure de trois à quatre fois par semaine», confirme Samuel. Il a aussi participé à un camp d’entraînement d’une semaine en Floride au début du mois d’avril.

Pour l’ancien gymnaste, une participation aux Jeux paralympiques de 2020 au Japon est envisageable, mais son équipe d’entraîneurs et lui croient que les Jeux de 2024 à Paris sont un objectif plus réaliste. «Selon mon plan de développement, on pense plus à 2024, mais si les résultats sont là, on pourrait envisager ceux de 2020», souligne celui qui vient tout juste de terminer son baccalauréat en kinésiologie à l’UQAC.

Classification

Avant tout, Samuel doit obtenir sa classification internationale qu’il tentera d’acquérir lors du Desert Challenge. La compétition aura lieu du 22 au 26 mai en Arizona et il est assez confiant en vue de l’obtention de sa classification. «Je peux déjà faire 100 mètres en moins de 26 secondes, donc c’est très réaliste pour moi. Je devrai travailler plus fort pour rouler 400 mètres en moins de 1 min 30, mon record étant de 1 min 37 sec», lance-t-il.

Quand il aura obtenu sa classification internationale, c’est l’équipe canadienne qui décidera si Samuel participera aux prochains Jeux parapanaméricains qui auront lieu du 23 août au 1er septembre au Pérou.

Concentration

Samuel ne participera pas au Grand défi Pierre Lavoie cette année, puisque parcourir une aussi grande distance n’est pas réaliste considérant son handicap. Il y a pris part l’an dernier, mais de façon symbolique. Samuel veut aussi mettre toute son énergie sur le parathlétisme, puisque cette année en est une cruciale pour lui. «Je dois vraiment me concentrer là-dessus pour optimiser mes chances en vue de ma classification et pour participer à des événements d’envergure internationale», mentionne-t-il.

Depuis février, Samuel possède un nouveau fauteuil roulant fait sur mesure qui lui permet entre autres d’être plus rapide lors des entraînements. «Puisqu’il est fait sur mesure, ça me rend plus aérodynamique et j’ai moins de perte d’énergie, donc ça a une incidence sur mon temps», souligne-t-il.

Rien n’arrête Samuel, comme le démontrent ses quatre records canadiens. Il est aussi récipiendaire de la bourse du Club de la médaille d’or de 1000$ et celle de la Fondation de l’athlète par excellence de 2000$. Comme quoi ce qui ne tue pas rend plus fort.

À propos de jadebrouillette

Originaire de Trois-Rivières, Jade souhaite devenir journaliste depuis l'âge de 12 ans. Passionnée de hockey, elle rêve de pouvoir couvrir le junior dans un journal. Un peu timide au départ, Jade se dégêne rapidement quand on apprend à la connaître.

À voir aussi

Les Sags l’emportent en prolongation

Les Saguenéens de Chicoutimi (28-20-7) sont venus à bout des Remparts de Québec (22-21-11), par …