dimanche , 22 septembre 2019
Accueil / Sports & loisirs / Un mini-golf populaire

Un mini-golf populaire

Le mini-golf fluo de Saguenay Paintball Karting a été construit sous le thème des jeux vidéo.
Crédit photo : Saguenay Paintball Karting

Le regroupement de plusieurs activités au centre Saguenay Paintball Karting (SPK) fait en sorte que le mini-golf est toujours rentable à Saguenay en 2019, même si ce loisir perd en popularité depuis plusieurs années.

Le mini-golf à SPK en est à sa quatrième année d’existence sur le territoire saguenéen et, « tant qu’il est rentable, il va rester là », affirme le copropriétaire de l’édifice, Joel Fortin-Mercier. L’entreprise a décidé de se lancer dans le projet d’un mini-golf parce qu’elle voulait une activité intérieure pour faire changement des activités extérieures comme le paintball et le karting qu’elle avait déjà.

Le mini-golf, qui a déjà été diffusé à la télévision dans les années 90, n’a pas perdu sa popularité malgré le fait qu’il ait été retiré des écrans en 2000. « Lorsque les jeunes entrent ici, ils ont les yeux grands ouverts. Ils sont émerveillés par la lumière et le thème des jeux vidéo », explique le copropriétaire.

Le mini-golf à Chicoutimi a plusieurs avantages qu’un mini-golf ordinaire n’a pas. À Saguenay Paintball Karting, il y a aussi de la réalité virtuelle, du karting, du paintball, du laser tag. Donc, les gens qui vont à cet endroit ne s’arrêtent pas seulement à une activité dans leur journée. « Les gens viennent par exemple pour le karting, mais par la suite plusieurs décident de jouer au mini-golf pour conclure leur journée », dit-il.

Pour réussir à garder son mini-golf rentable, la compagnie mise beaucoup sur les fêtes d’enfants. Il y a quelques salles pour les anniversaires et pour l’entreprise il s’agit d’une source de revenue importante. « Les parents ont souvent un budget très élevé pour leurs enfants. À la fin de la journée, les jeunes ont fait du laser tag, de la réalité virtuelle et du mini-golf par exemple, alors la facture finale est coûteuse », explique-t-il.

Dans son classement de la rentabilité de ses installations, le mini-golf arrive au quatrième rang derrière le paintball, le karting et le laser tag.

À propos de Samuel Bouchard Beaudoin

Samuel est un jeune homme de 19 ans qui provient de la ville de Joliette dans Lanaudière. Avec sa personnalité aussi colorée que les bas dans ses pieds, l'énergie qui est emmagasinée dans ses cinq pieds et huit pouces est infinie. Il est très courant de le voir dans le gymnase ou sur les terrains de sport extérieurs, lui qui est passionné par l'activité physique. Il est un grand passionné de baseball auquel il a offert les 13 dernières années de sa vie au travers des meilleures catégories de la province. Plus souvent qu'autrement, vous verrez Samuel avec un grand sourire aux lèvres.

À voir aussi

Grand Prix cycliste de Montréal | Une course difficile, mais satisfaisante pour Duchesne

Antoine Duchesne a terminé en 90e position du Grand Prix cycliste de Montréal dimanche. Une …