lundi , 21 octobre 2019
Accueil / Actualités / Rester au Saguenay pour réussir

Rester au Saguenay pour réussir

Jade Tremblay, président de Totem, un jeu de cartes se plaçant parmi le top 100 des meilleures ventes de jeux.

Grâce au numérique, il n’est pas nécessaire de s’expatrier en dehors du Saguenay pour réussir, affirment deux entrepreneurs locaux. Jade Tremblay, président de Totem, un jeu de cartes se plaçant parmi le top 100 des meilleures ventes de jeux, et Valérie Lévesque, créatrice de contenu web aux 22 000 abonnés Facebook, ont choisi la stratégie numérique pour leur modèle d’affaires.

Les conférenciers présents à la «rentrée du numérique à Saguenay» sont unanimes concernant les outils mis à disposition par la technologie. «Au niveau de la vente aux États-Unis ou en Europe, ça ne change rien d’être à Saguenay ou à Montréal. Avec une stratégie numérique, il n’y a pas de frontières. On signe nos contrats électroniquement et on converse via messagerie vidéo», explique Jade Tremblay. Il est important de maîtriser son modèle d’affaires et de cibler ses besoins. «On ne doit surtout pas s’éparpiller, explique Valérie Lévesque. Il faut avant tout être capable de gérer et alimenter nos interfaces. C’est pour cette raison que je me concentre sur un blogue, Facebook et Instagram, des outils qui correspondent à mon image.»

Valérie Lévesque, créatrice de contenu web aux 22 000 abonnés Facebook.

Le visage numérique à Saguenay évolue

Entre la première édition de la rentrée du numérique en 2015 et aujourd’hui, il y a une évolution palpable. «Ubisoft est venu au Saguenay, des postes en développement numérique se sont créés à Promotion Saguenay, un incubateur numérique s’est installé au centre-ville. De plus en plus d’efforts sont consacrés à cette filière. Le plus important c’est de voir que notre mission d’information et d’éducation au numérique porte ses fruits», explique l’organisateur de l’évènement, Sylvain Gauthier.

La conseillère en développement numérique à Promotion Saguenay, Karine Jean, estime que ces outils sont des atouts indéniables à la vitalité de la région et à la rétention des talents. «Depuis un an, Promotion Saguenay a axé sur la filière du numérique. Il n’y a pas de raisons pour qu’une entreprise située à Saguenay ne puisse pas rayonner au Québec, au pays ou à l’international. Valérie Lévesque et la firme Totem sont deux exemples concrets.»

La rentrée du numérique permet à des entrepreneurs et à tous les gens intéressés par l’univers du numérique de s’inspirer d’histoires à succès. Les parcours de Dominique Brown, dont l’enseigne Chocolats favoris est en plein essor, Jade Tremblay et son jeu de cartes Totem, Valérie Lévesque et sa création de contenu web et Anthony Vendrame de Poche et fils ont été présentés.

À propos de Pascal Gaxet

Pascal nous vient du vieux continent! Il a quitté ses contrées sudistes en France où le climat est chaud et tempéré et a traversé l'atlantique pour braver le froid saguenéen. Tout ce périple pour réaliser son désir de s'intégrer au monde du journalisme. Il fait donc partie de cette classe sociale que l'on appelle «les maudits Français». Il y a fort à parier que vous ne le maudirez pas, mais sa maturité et son sens de la répartie vous séduiront. Ouvert d'esprit, il s'intéresse plus aux autres qu'à lui-même. Il sait déjà que la meilleure façon de recevoir, c'est d'abord de donner. Le métier de journaliste lui sied à merveille, car le journalisme c'est savoir s'effacer pour mettre en valeur l'autre. Une première expérience estivale dans le salle de rédaction du Quotidien l'a conforté dans ce choix. Dans un coin de sa tête, il espère devenir journaliste spécialisé dans les domaines qu'il aime comme le sport (soccer) ou l'actualité mondiale, mais reste ouvert à tous les secteurs. Cette dernière année dans le programme Journalisme sera l'occasion de se pratiquer encore plus et d'assouvir sa soif de nouvelles jamais rassasiée.

À voir aussi

Installations sportives au Cégep de Jonquière | Accès gratuit pour les étudiants

Le Cégep de Jonquière innove cette année en offrant l’accès à sa piscine et à …