vendredi , 21 février 2020
Accueil / Actualités / Un problème de pigeons au Centre Georges-Vézina

Un problème de pigeons au Centre Georges-Vézina

Une jeune patineuse de vitesse de Richmond a vécu toute une frousse lorsqu’un pigeon qui s’était infiltré à l’intérieur du Centre Georges-Vézina, a foncé sur son casque lors de son dernier tour de piste en 1 500 mètres le samedi 25 janvier. Alors que la Ville affirme que ce n’est pas quelque chose qui se produit plus souvent qu’ailleurs, le président de l’Association régionale des clubs de patinage de vitesse, Christian Simard, n’entend aucunement à rire.

L’incident du pigeon au Centre Georges-Vézina serait une première dans le monde du patinage de vitesse. (Photo : Samuel Duchaine)

«Quand j’ai vu l’incident du pigeon, je ne riais pas du tout. Il y a des présidents d’autres clubs qui étaient présents et ils l’ont tous vu. Ce n’est pas bon pour notre image», avance M. Simard. L’incident, qui peut paraitre plutôt cocasse lorsqu’on visionne la vidéo circulant sur les réseaux sociaux, aurait pu être bien plus grave si l’oiseau avait atteint le visage de la patineuse plutôt que son casque. Ce dernier s’est d’ailleurs brisé sous le choc de l’impact.

Un incident du genre ne se serait jamais produit auparavant en patinage de vitesse. «C’est un évènement malheureux, mais ça contribue au dossier du nouvel amphithéâtre. Ça démontre l’importance de changer pour une nouvelle construction. Imaginez-vous si ça devait arriver en plein match des Saguenéens», ajoute M. Simard.

Le directeur du service des communications de la Ville de Saguenay, Jeannot Allard, affirme que le pigeon en question a bel et bien été capturé au cours de la semaine. Un nid aurait aussi été trouvé dans la toiture lors de la capture de la bête, près d’un conduit d’aération, pour ensuite être démantelé. M. Allard affirme aussi que, lorsque des brèches par lesquelles des oiseaux peuvent se faufiler sont trouvées, elles sont immédiatement colmatées.

Malgré tout, Christian Simard reste catégorique dans ses propos lorsqu’il parle de l’incident : «Ce n’est qu’une preuve de l’état désuet du Centre Georges-Vézina.»

À propos de Mikaël Leblanc

Mikaël Leblanc
Mikaël est natif de Trois-Rivières et est passionné de sport depuis sa tendre enfance. Il a débuté sa carrière en couverture sportive à l'âge de 15 ans pour le défunt webmagazine Versus Football. Depuis, il n'a jamais cessé de parcourir les lignes de côté des terrains de Québec, que ce soit comme journaliste, joueur ou entraineur. Malgré tout, il n'est pas qu'un homme de sport, lui qui se passionne pour la psychologie et la sociologie. Il n'hésitera d'ailleurs pas à vous parler de ces sujets pendant des heures si vous lui demandez. Il est aussi quelqu'un qui aime tout savoir sur ce qui se passe autour de lui et est donc toujours à la recherche de nouvelles informations. Faisant constamment preuve de caractère et de détermination, il est assez difficile de lui cacher quelque chose et bonne chance si vous vous engagez dans un débat avec lui.

À voir aussi

«La vie de couple n’est pas un conte de fées» – Cindy Boulianne Gagnon, sexologue

La sexologue bachelière Cindy Boulianne Gagnon est d’avis que la vie de couple n’est pas …