mercredi , 5 octobre 2022

Quatrième dans les sondages | Dominic Gagnon ne s’en fait pas

Le candidat à la mairie pour le Parti des citoyens (PCS), Dominic Gagnon, ne se sent pas intimidé par les résultats du sondage réalisé par Segma commandé par le Quotidien et KYK 95,7 Radio X. Les résultats le place au quatrième rang avec 9,2 % des intentions de vote.

«Dimanche il va y avoir une surprise, c’est seulement un sondage et cela représente que 620 sur près de 95 000 électeurs. Il faut vraiment prendre cette situation avec du recul et comme le fameux proverbe le dit “ce n’est pas fini tant que ce n’est pas fini”», déclare le chef du PCS. Le candidat a réagi aux résultats du sondage alors qu’il était de passage à l’Université du Québec Chicoutimi pour rencontrer les étudiants.

M. Gagnon n’a pas de projet précis pour les jeunes, mais il veut surtout tenir des consultations citoyennes avant de formuler des engagements. «Le but est de consulter les jeunes, je veux vraiment demander aux gens leurs attentes avant d’instaurer des projets. Je pourrais parler de transports en commun et de pistes cyclables, mais à la base je vais me fier à ce que les étudiants veulent», souligne le candidat.

Manque d’information

Les étudiants intérrogés sur les élections municipales ont surtout affirmé qu’ils n’avaient pas beaucoup entendu parler des élections et qu’ils avaient dû creuser pour trouver de l’information. «Je trouve que les quatre candidats ont des discours similaires et qu’aucun ne se démarque vraiment du lot. Je crois que l’on voit surtout les points communs qu’ils ont dans leur campagne à la place de ce qui les différencie», relate Jean-Philippe Turcotte, étudiant à l’UQAC.

Un des représentants du MAGE de l’UQAC, Simon Trépanier, mentionne qu’à la base il devait y avoir un débat entre les candidats devant les étudiants de l’université. Toutefois, comme il y a eu trop de débats en très peu de temps, l’association étudiante a préféré donner une visibilité à tous les candidats et les accueillir à tour de rôle cette semaine.

 

À propos de Simon Lévesque

Simon Lévesque adore discuter, mais aussi s’informer sur toutes sortes de sujets allant de l’histoire à l’actualité. Ce fervent amateur de sport est originaire de Kingsey Falls au Centre-du-Québec. Sa passion pour le sport lui vient de son père et de son grand-père tous deux grands amateurs de hockey et de baseball. Le boute-en-train rêvait de devenir professeur d’histoire avant de prendre plusieurs par surprise et quitter son patelin vers la « grande ville » de Saguenay. L’expérience devant un public a commencé au secondaire avec l’animation du gala méritas et de secondaire en spectacle là où il a fait pour la première fois la lecture d’un bulletin de nouvelles. Une chose est sûre, il sortira grandi de cette aventure qu’est ATM.

À voir aussi

Défaite d’Émile Simard à Dubuc : un regard vers l’avenir

Malgré la défaite, le candidat du Parti québécois dans Dubuc Émile Simard a gardé le …