L’art de glace selon Thomas Meloche

214
0
Partagez :

Les œuvres de glace et de neige du sculpteur Thomas Meloche peuvent être admirées à travers le monde depuis plusieurs années. Celui qui en est à sa 20e année en tant que sculpteur a présenté ses créations éphémères de Saint-Gédéon au Lac-Saint-Jean à Bruges en Belgique.

À 17 ans, il a participé pour la première fois au festival hivernal Saguenay en neige en faisant des sculptures sur neige. Thomas Meloche a toujours été passionné par l’art, comme le démontre son parcours scolaire. Il a étudié de 1997 à 1999 au Cégep de Jonquière en arts plastiques et puis à Concordia en peinture et dessin.

L’artiste a d’abord été intéressé par l’animation par ordinateur, mais n’a toutefois pas apprécié l’expérience. «Ce sont les circonstances qui m’ont mené vers la sculpture sur neige», explique celui qui fait aussi de la sculpture sur glace depuis une douzaine d’années. Il a principalement appris son art seul et en échangeant avec d’autres artistes établis. «Je n’ai pas eu de mentor ou autre personne dans le genre», ajoute-t-il.

Projets d’envergure

Plusieurs contrats sont récurrents pour l’artiste fondateur de l’entreprise Les sculpteurs Élément-terre qui emploie jusqu’à huit personnes. Il participe jusqu’au 18 février au festival des glaces de Saint-Gédéon en exposant plusieurs sculptures de glace et de neige. Le sculpteur a également participé, au début du mois, à Saguenay en neige avec ses œuvres uniques. «J’aime mélanger les animaux et la folie mécanique de l’humain», explique-t-il lorsque questionné sur ses inspirations.

Le temps nécessaire pour compléter une œuvre varie selon la grosseur du projet, le nombre de travailleurs et le budget du client. Certains projets peuvent nécessiter qu’une seule heure et d’autres s’étendre sur plusieurs jours. «J’ai fait un château en Belgique qui a pris neuf jours avec trois personnes!» mentionne le sculpteur qui travaille également la pierre, le bois et le sable l’été.

Thomas Meloche a aussi été le responsable de pièces à l’hôtel de glace de Québec, un établissement de 45 chambres entièrement conçu en glace et en neige. Il travaille sur cette attraction importante de la ville de Québec pour une troisième année. Pour l’hiver prochain, l’artiste espère voir son projet de cabane de pêche de glace être mis de l’avant.

Partagez :