22e édition du festival REGARD | Sarah-Jeanne Labrosse partage son amour du court métrage

203
0
Partagez :

La porte-parole de la 22e édition du festival REGARD, l’actrice Sarah-Jeanne Labrosse souhaite que le court métrage devienne un rouage important de l’industrie cinématographique québécoise.

La jeune femme de 26 ans considère que le court-métrage n’est pas mis en valeur dans l’univers du cinéma ici. «Il y a tellement de beaux projets qui sont réalisés partout dans le monde, mais il y a trop peu de plateformes qui les montrent au Québec. On pourrait, et devrait, même présenter un court métrage avant chaque film dans les cinémas», mentionne celle qui a obtenu son tout premier rôle dans ce genre de film à l’âge de sept ans.

Sarah-Jeanne Labrosse veut, avec son rôle de porte-parole, pousser les jeunes à s’intéresser davantage à ce type d’art. «C’est un défi que je me donne, dit-elle. J’ai envie de faire découvrir le court métrage aux jeunes, puisque c’est beaucoup eux qui me suivent et que c’est un format qui est vraiment méconnu.»

Elle trouve que cet aspect du cinéma permet à beaucoup plus de gens de transposer leurs idées à l’écran, alors que les budgets sont minimes et les délais de tournage sont très courts. Tous les genres peuvent également être traités par les créateurs, comme la science-fiction, l’animation ou le fantastique.

Du côté de REGARD, l’actrice s’attend à des œuvres de haut niveau et croit que le public appréciera grandement les différentes réalisations qui seront présentées. «La sélection est tellement rigoureuse, les organisateurs reçoivent des tonnes de soumissions. La programmation sera aussi très diversifiée. J’ai eu la chance de voir des courts métrages de l’Estonie et du Qatar. Cela t’amène dans des zones complètements différentes», confie Mme Labrosse.

Le festival REGARD a débuté le 14 mars et se terminera dimanche.

Partagez :