Jeûne intermittent | Une méthode à utiliser avec modération

211
0
Partagez :

Devenu populaire au cours des dernières années, le fasting ou plus communément appelé le jeûne intermittent est une méthode alimentaire généralement utilisée pour perdre du poids. Cependant, cette technique doit être utilisée de façon modérée afin d’éviter les excès, précisent les spécialistes.

Le fasting consiste à réguler son corps à manger en moins de temps. Photo: Pixabay, site libre de droit.

 Le jeûne intermittent consiste à jumeler deux périodes, celle où il faut manger et celle où il faut jeûner. «On ne mange pas de nourriture pendant un intervalle de temps spécifique. Par exemple, sur une journée complète, les personnes jeûnent 16 heures et mangent sur une période de 8 heures. Normalement, lors du jeûne, il faut seulement boire de l’eau, car les boissons peuvent contenir des macronutriments (regroupement de glucides, de lipides et de protéines) qui stimulent alors la digestion», a expliqué le kinésiologue, Tommy Harvey.

D’après M. Harvey, en plus de faire perdre du poids, cette technique permet une rééquilibration hormonale, une meilleure digestion et s’il est bien utilisé, un anti-âge.

La diététicienne et nutritionniste Malorie Munger. Photo: Courtoisie

Cependant, pour certaines personnes, ne pas manger peut créer du stress, un manque d’énergie ou de la fatigue. «Le jeûne va provoquer une diminution d’énergie qui est nécessaire pour faire agir le cœur, les organes. En fait le jeûne va faire fonctionner nos corps au ralenti et lorsqu’il recommencera à manger normalement il va rester au ralenti ce qui va occasionner une reprise de poids importante», a souligné la nutritionniste, Malorie Munger. Elle ajoute qu’il peut tout de même y avoir des risques d’hypoglycémie chez les gens qui font du diabète et qui suivent un traitement. De manière générale, Mme Munger conseille d’être suivi par un professionnel.

Il existe différents types de jeûne intermittent.  La première option, qui est la plus populaire pour commencer est le 16h:8h. Par exemple, jeûner de 20 h à midi équivaut à cette technique. Il y a ensuite le 12h:12h, puis le 14h:10h, c’est-à-dire que pendant 14 heures consécutive les gens ne doivent pas manger, puis pendant 10 heures ils mangent. «Le déjeuner est en réalité un déjeune, il est le premier repas après avoir jeûné», a précisé le kinésiologue.

D’après Mme Munger et M. Harvey, il est préférable de le faire deux ou trois jours dans la semaine.

Le kinésiologue ajoute que peu importe le régime alimentaire, le plus important est de respecter les heures de repas. «Plus vous jeûnez souvent et plus cela devient facile», a conseillé le kinésiologue.

Partagez :