Les mardis du vivre-ensemble | L’occasion d’apprendre sur les autres

286
0
Partagez :

Jocelyn Girard en compagnie de trois femmes témoignant sur la question
des signes religieux lors d’une activité du collectif. (Photo: courtoisie)

L’homosexualité et la religion seront au cœur d’une activité organisée par le collectif Coexister Saguenay—Lac-Saint-Jean dans le cadre des activités les mardis du vivre-ensemble.

Le collectif Coexister du Saguenay—Lac-Saint-Jean repose sur des défis surtout interreligieux depuis son existence. Le groupe s’est intéressé également à d’autres enjeux de société tels que les différences sociales.

La plupart des religions sont vues comme plutôt hostiles face aux différences sexuelles. «Ce qui n’est pas totalement faux, mais ni totalement vrai», soutient le membre du collectif Jocelyn Girard. C’est pourquoi
un thème comme l’homosexualité et la religion demeure un sujet important pour le comité.

«Nous souhaitons faire parler des personnes qui vivent l’homosexualité tout en étant croyantes, et d’autres qui peuvent aussi parler au nom de leur religion», mentionne Jocelyn Girard. La création du collectif est une initiative pensée et mise en place par un noyau de bénévoles ayant tous un objectif commun: le vivre ensemble.

Ainsi, depuis cinq ans, la population du Saguenay a accès à des activités de réflexion, d’ouverture et d’approche qui sollicitent les discussions telles que les mardis du vivre-ensemble. Les thèmes sont choisis de sorte qu’ils répondent à un débat, un enjeu d’actualité dans la société d’aujourd’hui.

«Nous désirons faire entendre différentes personnes qui parlent de leur vécu, de leur expérience. Amener des sujets, mais surtout des témoins, qui parlent du thème choisi pour l’évènement.»

Le collectif Coexister du Saguenay—Lac-Saint-Jean demeure un repère pour les gens de la région. «Chaque fois qu’il arrive quelque chose touchant leracisme par exemple, les médias nous interpellent», soutient Jocelyn Girard.

Partagez :