Pas d’épreuve d’escalade dans la région

243
0
Partagez :

L’investissement de 700 000$ a servi à l’installation d’un mur d’escalade encordée.
Photo: Samuel Montigny

Le centre d’escalade Beta Crux de Chicoutimi débutera prochainement les compétitions d’escalade, mais n’accueillera pas d’épreuves cette année.

 

L’horaire avait déjà été planifié par la Fédération québécoise des montagnes et de l’escalade (FQME) lorsque le Beta Crux a intégré le circuit. La formation participera donc aux événements à l’extérieur de la région. «Nos équipes iront à Montréal, Québec, Sherbrooke, tout dépend de l’horaire qui a été déterminé par la FQME», décrit le propriétaire du Beta Crux, Louis-Philippe Pineault.

«Il y a des équipes d’escalade dans la majorité des centres du Québec. Donc, le réseau est déjà bien établi. Pour nous, ça semblait logique de se lancer là-dedans», explique M. Pineault.

Selon l’un des grimpeurs de l’équipe de pré-compétition, Gabriel Desmeules, lancer un volet officiel dans la région est bénéfique pour l’escalade. «Il n’y a jamais eu ça au Saguenay et pas beaucoup de monde connait réellement l’escalade. C’est super qu’ils aient décidé de se lancer dans la compétition, pour faire connaitre cette discipline-là au monde. C’est, selon moi, un des plus beaux sports.» La discipline d’escalade fera d’ailleurs partie des Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

La moyenne d’âge des participants se situe autour d’une vingtaine d’années. Parmi ces grimpeurs, six d’entre eux font partie l’équipe mineure, huit sont dans l’équipe de compétition et une équipe de pré-compétition est composée de six adultes.

Les événements officiels organisés par la FQME reprendront le 5 octobre au centre Délire de Sainte-Foy.

Partagez :