Trois sentiers de randonnée pédestre à essayer dans la région

210
0
Partagez :

Il existe plusieurs sentiers au Saguenay-Lac-Saint-Jean pour faire de la randonnée pédestre.  Alors que l’automne arrive, La Pige a sélectionné trois sites incontournables.

 

Le Parc national des Monts-Valin

(Photo: Maëlie Perreault-Lajoie)

Son parcours, appelé La randonnée des Pics, varie de 300 à 900 mètres d’altitude.

Il est possible de louer de l’équipement en toute saison.  Que ce soit un habit isothermique, des bâtons de marche télescopiques, des vélos à pneus surdimensionnés ou un sac de couchage pour l’hiver.

Pour ceux qui souhaitent prendre une pause de la civilisation et de la routine qu’entraîne le quotidien, les visiteurs peuvent même louer un chalet pendant l’été et l’automne pour la nuit.  Il en coûte 144$ pour deux personnes et 137$ pour quatre personnes.

Le chalet Courte-Pointe (celui pour quatre visiteurs) est plus vieux et situé dans un secteur moins en demande, soit au pied des montagnes, ce qui explique pourquoi il est moins dispendieux que les chalets pour deux personnes qui sont du nouveau modèle EXP et situés dans un secteur recherché, la Vallée des fantômes.

Le Parc de la Rivière-du-Moulin

(Photo: Maëlie Perreault-Lajoie)

Ce sentier est idéal pour ceux qui aiment se promener sur le bord de l’eau.  Les randonneurs peuvent longer la rivière, tout en admirant le paysage.

Peu importe la saison, il y a toujours des activités à faire comme le vélo et le kayak en période estivale et du ski de fond ou de la raquette en hiver.

Différents parcours s’offrent aux visiteurs. Le Parc de la Rivière-du-Moulin suggère quatre itinéraires faciles, quatre pour les intermédiaires, un plus difficile et un extrême.

Les sentiers du Mont-Jacob

(Photo: Maëlie Perreault-Lajoie)

Les circuits disponibles sur le Mont-Jacob sont plus petits et rapides à traverser que ceux des Monts-Valin et la Rivière-du-Moulin.  Néanmoins, en une heure, ils constituent une activité de choix pour les personnes qui aiment la simplicité ou encore qui n’aiment pas nécessairement le sport, mais qui veulent se maintenir en santé.

Contournant le Centre culturel du Mont-Jacob, le circuit du Sommet est de 800 mètres et celui du Contour 1500 mètres.  Il est également possible d’y faire de la raquette en hiver.

Les sentiers du Mont-Jacob sont d’une grande accessibilité. Pas besoin de débourser pour explorer les circuits, il suffit seulement de se garer dans le stationnement du Centre culturel du Mont-Jacob et de faire son entrée dans le sentier choisi.

Côté paysage, si les visiteurs prennent le temps de s’arrêter aux belvédères, ils auront droit à une vue panoramique sur l’arrondissement de Jonquière.

Partagez :