Bars de Saguenay | Une mineure s’infiltre facilement

358
0
Partagez :

C’est un jeu d’enfant pour une personne d’âge mineur de se rendre dans un bar de la région et d’y consommer de l’alcool. C’est ce que démontre une expérience réalisée par La Pige. Une mineure de 16 ans a pu accéder à 10 établissements sur 11, le 28 septembre. 

L’adolescente dont l’identité ne sera pas dévoilée, et le journaliste de La Pige se sont présentés de 22h45 jusqu’à 00:35 dans onze bars prisés des arrondissements de Chicoutimi et de Jonquière lors d’un samedi soir achalandé.

Mesurant 5 pieds et 1 pouce et pesant 115 livres, la jeune cliente était vêtue d’un jean noir troué, d’une camisole noire et d’une veste bleue durant l’expérience. La jeune blonde était très peu maquillée de façon à ne pas paraître plus âgée.

Dans neuf des dix commerces visités, les deux individus assignés à l’enquête se sont présentés devant le barman de la même façon. «Est-ce que je pourrais recevoir la carte de vos boissons?», demandait la mineure afin d’observer les réactions des mixologues. Après avoir reçu la carte, la jeune fille commandait un cocktail alcoolisé.

Dans neuf des 10 commerces visités, il a été possible de consommer de l’alcool.

Quatre d’entre eux ont vendu une boisson alcoolisée à l’infiltrée. Quant aux cinq autres établissements, ils étaient d’accord à vendre de l’alcool à la collaboratrice de La Pige avant que la cliente mineure décide finalement de quitter l’endroit sans consommer.

À la P’tite Grenouille de Chicoutimi, une employée à l’accueil a vendu un billet d’entrée à la mineure. La Pige n’a donc pas eu besoin de commander un verre. Généralement, le personnel considère que si un client a un coupon en sa possession, il n’a pas besoin de demander de pièces d’identité.

 Des portiers absents

La Pige a noté la présence d’un portier au Campus et au Berlioz durant la soirée du 28 septembre. Cependant, seul celui du bar le Berlioz a demandé les pièces d’identité à la jeune fille.

L’article 103.2 de la Loi sur les infractions en matière de boissons alcooliques stipule qu’une personne mineure ne peut se trouver dans un bar, une brasserie ou une taverne, que ce soit comme cliente ou comme employé.

En collaborant avec le journal La Pige, la jeune adolescente de 16 ans s’exposait à une amende de plus de 100$ si elle avait été arrêtée dans une descente policière.

Bars auxquels la mineure a eu accès: Érudit Café de Chicoutimi, La P’tite Grenouille, Dooly’s de Chicoutimi Boul. Talbot, Le Versus, L’Appartement Bar Ambiance, Bar Magic Night, Taverne Racine, Campus, VM Jonquière, L’envol

Bar auquel dans lequel la mineure n’a pas pu accéder: Le Berlioz

Partagez :