Dans Jonquière | Mario Simard détrône Karine Trudel

219
0
Partagez :

Le candidat du Bloc québécois dans la circonscription de Jonquière, Mario Simard, a profité d’une vague de bleu au Saguenay-Lac-Saint-Jean afin de battre la députée sortante néo-démocrate Karine Trudel.

Mario Simard a obtenu 35 % des voix dans la circonscription de Jonquière. (Photo: Antoine Pelland-Ratté)

Ce dernier a obtenu 35 % des votes tout juste devant Karine Trudel qui en a cumulé 24 %.

Dès l’annonce des premiers résultats, Mario Simard était en position de tête devant le conservateur Philippe Gagnon avec 38 % des voix. Pour lui, 22h22 a été une heure chanceuse, car c’est à cette heure tapante que Radio-Canada l’a déclaré premier bloquiste élu de la région devant une centaine de bénévoles et partisans. À ce moment de la soirée, il recueillait 35,2 % du vote après 40 boîtes de scrutin dépouillées sur 210.

«Je ressens beaucoup d’humilité. Cette campagne-là, elle a été gagnée par une seule personne, soit Yves-François Blanchet. Le chef a été un élément déclencheur pour nous, les candidats. Il a fait un travail formidable. Mille mercis, Yves-François, le mérite de cette vague bleu te revient», a conclu Mario Simard, lors de son discours de remerciement accompagné de son entourage et du député péquiste de Jonquière, Sylvain Gaudreault.

Questionné à savoir quelles seront ses premières actions posées, le bloquiste a avoué vouloir profiter du moment présent avec famille et amis et qu’il se mettrait au boulot dès mardi matin.

Une ambiance différente

Mario Simard tenait à souligner le travail de ses pairs lors de cette campagne et la collaboration entre les différents candidats dans la circonscription de Jonquière

«On avait une dynamique particulière à Jonquière, il y a avait d’excellents candidats. Je veux saluer le travail de Karine Trudel, elle a fait de nombreux efforts sur le terrain. Je veux également féliciter Phillipe Gagnon, quelqu’un que j’ai découvert lors de cette campagne, quelqu’un de très sympathique et qui n’a ménagé aucun effort.»

Du bleu, mais en deux teintes

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean est de retour tout bleu. Une chaude lutte dans Chicoutimi-Le Fjord a permis au bleu marine Parti conservateur de faire sa place au côté du bleu poudre Bloc obtenu par Mario Simard et Alexis Brunelle-Duceppe. La région a passé très près d’être entièrement bloquiste, ce qui aurait été une première depuis 2004. Malgré la domination de Valérie Tremblay pour la majeure partie de la soirée, Richard Martel a scellé la victoire à la toute fin du dépouillement des votes avec 36,7 % des voix contre 35,2 % pour Valérie Tremblay.

Partagez :