Tournoi de pee-wee de Québec I Tous les espoirs sont permis

81
0
Partagez :

Après avoir mis la main sur le Tournoi provincial pee-wee de Jonquière le 19 janvier dernier, les Espoirs du Saguenay-Lac-Saint-Jean AAA sont maintenant impatients et confiants de se mesurer aux meilleures équipes au monde lors du prestigieux Tournoi international pee-wee de Québec qui débutera le 12 février au Centre Vidéotron.

«Mes joueurs ne font que penser à ça! Ils comptent même les dodos avant le premier match du tournoi. C’est vraiment un gros événement pour un jeune joueur de hockey, tout le monde a hâte. Pour le groupe d’entraineurs, c’est de laisser toute l’attention aux joueurs. C’est leur moment», avoue l’entraineur-chef des Espoirs, Olivier Bouchard.

Les jeunes ont eu la chance d’être présentés avant un match des Saguenéens au Centre Georges-Vézina.

Sur la patinoire

Pour ce qui est des ajustements àapporter sur la glace, l’entraineur-chef parle d’un défi de taille puisqu’il ne connait pas la façon de jouer des équipesadverses. Selon lui, il reste encore des correctifs à apporter et ils pourraient être faits lors des matchs de saison régulière qui restent à disputer avant le début du tournoi. La confiance est au rendez-vous pour les joueurs de la troupe saguenéenne qui voit le tournoi comme étant la plus grande expérience sportive de leur vie.

L’équipe du Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui portera le nom et l’uniforme des Saguenéens de Chicoutimi pour l’occasion, se mesurera à des formations en provenance d’Europe, des États-Unis et du reste du Canada.

Une première dans le AAA

Ce n’est pas la première fois que les Espoirs seront du «plus gros tournoi au monde». Ils avaient participé 2018 à la compétition internationale dans une catégorie inférieure. Cette année, il s’agit d’une toute nouvelle expérience puisque les Espoirs évolueront dans la catégorie AAA, la plus élevée du tournoi.

La réponse positive du tournoi de Québec est arrivée au mois de novembre. Comme aucun critère au niveau hockey n’était à respecter, la candidature a tout simplement été acceptée. «Mais en quelque sorte c’est une récompense pour tout le travail accompli par nos joueurs», conclut Olivier Bouchard.

 

Partagez :