Tournevent lance des sacs compostables

323
0
Partagez :

Les emballages des nouveaux produits provenant du commerce Tournevent sont entièrement compostables. C’est ce qu’a annoncé la directrice générale et co-propriétaire de Ferme Tournevent, Audrey Bouchard, lors du lancement de la marque, mercredi à l’Exode café d’Alma, devant une trentaine de personnes.

Ce sont les sacs de trois sortes de grains et trois légumineuses qui sont faits de matière végétale, le maïs. «C’était important pour nous cette année de trouver une alternative au plastique. Tout le monde peut les mettre au compost à la maison et ça prend de 9 à 12 mois pour qu’ils se désagrègent», a souligné Audrey Bouchard.

Quatre nouvelles huiles biologiques s’ajoutent à la marque de commerce : huile de canola, de caméline, de lin et de chanvre. De l’ail et de la fleur d’ail sont également vendus. Tous ces produits sont certifiés AgroBoreal, étant cultivés dans la région et associés à des conditions boréales. «Pour nous, c’est de mettre en valeur toutes les caractéristiques spécifiques de notre terroir, comme le climat et la lumière. C’est ce qui fait que les produits qui poussent sur nos terres ont des spécificités inimitables et uniques», a précisé Mme Bouchard.

«On était une ferme laitière conventionnelle avant la certification, même s’il y avait déjà une tangente biologique. C’est vraiment avec les nouvelles cultures que ce virage-là s’est amorcé. On a cette reconnaissance depuis 2007 maintenant», a rappelé le président et co-propriétaire Guillaume Dallaire.

Les sacs des produits de la marque Tournevent sont maintenant compostables à la maison. Photo: Charlotte Côté-Hamel

Différents points de vente

Depuis le mois de janvier, les produits Tournevent se retrouvent sur les tablettes de huit Avril Supermarché Santé du Québec. «Lorsqu’on a présenté ces nouveaux sacs-là, on a une super belle réponse, entre autres avec les marchés d’alimentation Avril. Ils ont décidé de nous faire une place dans leurs succursales, ils trouvaient ça innovateur. Un gros coup de cœur pour eux et un grand pas pour nous», a affirmé Audrey Bouchard.

Depuis la mise en place de l’huilerie, la première au Saguenay–Lac-Saint-Jean, en mai dernier, quatre autres presses provenant d’Allemagne se sont jointes aux deux autres. La capacité de production aurait triplé avec ce nouvel ajout, permettant de desservir 48 points de service dans la région et 41 commerces à l’extérieur.

Au cours des prochains mois, le couple en affaires depuis 2014 souhaite continuer à exporter ses produits partout au Québec et même en Ontario.

Partagez :