Une matériauthèque inaugurée à Arvida

282
0
Partagez :

Un module 3D d’une résidence patrimoniale permettra aux citoyens d’être guidés dans des procédures de restauration et de modification. Cette matériauthèque a été inaugurée mardi soir par le conseiller municipal Carl Dufour et l’analyste en urbanisme, Martin Simard à la bibliothèque d’Arvida. 

Cette innovation donnera l’opportunité à une panoplie de personnes d’en apprendre plus sur les composantes et les normes de ces maisons datant de presque un siècle. «On veut que le maximum de personnes soient intéressées, que ce soit des professionnels de la construction ou encore des élèves du primaire. On veut sensibiliser la population à l’importance du patrimoine», a mentionné le conseiller municipal du district 2 Carl Dufour. 

Le conseiller du district 2 Carl Dufour durant l’annonce de la matériauthèque.

La matériauthèque à la bibliothèque d’Arvida

Certains citoyens et entrepreneurs vivaient des problèmes et des questionnements quant aux modifications possibles sur les maisons patrimoniales. «Cela va beaucoup faciliter le travail des gens qui veulent faire de la restauration. Avant, plusieurs dossiers ne fonctionnaient pas, mais maintenant, c’est tout le contraire», a ajouté Carl Dufour. 

Création de la maquette 

C’est l’analyste dédié au site patrimonial d’Arvida au sein du service d’aménagement et d’urbanisme de la Ville de Saguenay, Martin Simard, qui s’est penché sur la conception et la mise en oeuvre de la matériauthèque. «Éventuellement, il devrait y avoir d’autres étapes en 3D, mais pour l’instant, on va développer des fiches techniques en 2D qui vont plus s’adresser aux entrepreneurs et aux citoyens», a expliqué M. Simard. 

La conception de la maquette a nécessité un total de 400 heures pour l’analyste du site patrimonial. Les frais pour les matériaux utilisés pour construire le module s’élèvent à environ 2000 $ selon Martin Simard.

L’innovation sera exposée dans les bibliothèques de la ville. «On voulait que les intéressés aient le maximum d’heures pour les voir. Les bibliothèques sont ouvertes à des heures atypiques, les personnes pourront donc se déplacer sans avoir à prendre congé», a ajouté M. Simard. 

La suite 

Cette nouveauté ne représente que le début de ce projet. Des ateliers seront présentés aux bibliothèques afin d’informer les citoyens au maximum. La matériauthèque sera également exposée à l’Université du Québec à Chicoutimi du 5 au 8 mars prochain dans le cadre de l’Expo Habitat.

 

Partagez :