Les députés fédéraux s’allient pour la Guignolée

Le député conservateur de Chicoutimi, Richard Martel ainsi que les députés bloquistes Mario Simard de Jonquière et Alexis Brunelle-Duceppe de Lac-Saint-Jean ont lancé un appel à la générosité dans la région dans le cadre de la campagne annuelle de la Guignolée.

Les députés fédéraux du Saguenay—Lac-Saint-Jean ont fait fi de la partisanerie politique pour sensibiliser la population à l’importance de donner généreusement pour la Guignolée cette année dans la région. 

« C’est après une conversation que j’ai eue avec l’équipe de la Guignolée sur les problématiques qu’elle rencontre en ce moment que j’ai voulu m’allier sans couleur politique avec les députés de la région Richard Martel et Mario Simard », explique le député bloquiste de Lac-Saint-Jean, Alexis Brunelle-Duceppe. 

Le député conservateur de Chicoutimi, Richard Martel, souhaite sensibiliser les gens à donner autant à la Guignolée qu’aux organismes communautaires directement. « Que ce soit de l’argent, un dollar ou deux, des conserves ou des aliments non périssables, tous les dons sont importants », rappelle-t-il. Il ajoute également que les banques alimentaires de la région sont pratiquement vides en ce moment. 

« Ce sont 80% des revenus des soupes populaires de la région qui proviennent de cette collecte de dons annuelle », rapporte M. Brunelle-Duceppe. Il s’agit donc d’une période importante pour ces organismes. En raison de la pandémie, la journée de collectedans les rues ne peut avoir lieu. Cette activité permettait normalement de recueillir de nombreux dons. 

 Au-delà de la politique 

 « Ce n’est pas la politique qui est en cause en ce moment. On pense que de travailler en équipe, de se tenir la main et de se serrer les coudes va envoyer un message plus fort à la population », raconte Richard Martel. Le député de Lac-Saint-Jean partage le même avis. « En s’alliant sans couleur politique pour cette cause, le message diffusé va être plus crédible ». 

 C’est difficile pour les députés d’évaluer l’impact que leur message va avoir sur la participation à la Guignolée dans la région. « Normalement, la région est généreuse. Je m’attends à voir un effort de la part de chacun », confie le député de Chicoutimi. Alexis Brunelle-Duceppe a hâte de voir le résultat. « Je suis convaincu que les gens vont bien participer encore cette année. Tout le monde va se relever les manches et faire sa part ». 

À propos de Rosie St-André

Autant elle est énergique et expressive, autant Rosie St-André est une jeune femme organisée pour qui le souci d’un travail bien fait est important. Originaire de Joliette dans Lanaudière, les communications la passionnent depuis son jeune âge. En effet, les caméras et les micros ne lui font pas peur : elle possède une chaîne Youtube depuis l’âge de 13 ans. Au secondaire, elle a également eu la chance de co-animer une émission de radio à la station de sa ville, le M103,5. Avec plus d’une corde à son arc, Rosie veut continuer de découvrir toutes les facettes du monde des médias. Les sujets d’actualité la font vibrer et lui donnent envie d’en apprendre toujours plus sur le monde dans lequel on vit. Que ce soit la politique, la culture, l’environnement ou les faits divers, elle est toujours allumée par ce qui lui est proposé. Son but en tant que journaliste ? Informer la société sur les différents enjeux qui l’entourent tout en donnant une voix aux citoyens.

À voir aussi

Un motoneigiste octogénaire revient chez lui saint et sauf

Les policiers de Saguenay ont reçu un appel au 911 samedi après-midi signalant la disparition …