dimanche , 5 décembre 2021

Le peintre Alain Morasse célébré à Jonquière

Les toiles colorées d’Alain Morasse garnissent la Galerie 5 du Studio Sofia Art. Photo : Nicolas Lacasse

Réalisme mélangé avec du fantastique et des voyages, c’est ce que propose la première exposition de l’artiste peintre Alain Morasse, présentée au Studio Sofia Art à Jonquière, et ce jusqu’au 30 octobre. De la Chine à l’Argentine en passant par la Jordanie, la présentation Un monde à découvrir nous fait visiter l’entièreté du globe par ses toiles.  

La Galerie 5 du Studio Sofia Art a accueilli mercredi soir le premier vernissage solo de la carrière de l’artiste originaire de Jonquière. Une trentaine d’amateurs d’art ont répondu présent à l’événement.  

De nombreux passionnés d’art étaient présents hier soir. Photo : Nicolas Lacasse 

Agent de voyage, Alain Morasse a décidé de conjuguer son amour pour les expéditions et la peinture. Quatre ans plus tard, ses 20 œuvres décorent les murs de l’exposition. 

« Marier ces deux genres est un défi constant et très stimulant, car au fil de la création s’ajoutent spontanéité et imprévus, commente-t-il. J’aime que mes tableaux s’expriment et puissent susciter des réactions de toutes sortes. » 

Le globe-trotteur a mentionné à la foule dans un discours que les peintures reflètent les joyaux de divers pays qu’il a pu visiter. « En 2022 ce sera ma 50e année de carrière. J’ai passé du nord au sud, jusqu’en Antarctique, mais aussi de l’est à l’ouest », a-t-il rajouté. 

C’est avec un sourire aux lèvres et un verre de champagne à la main qu’il a reçu les applaudissements des gens dans la salle. « Je suis très fier du dévoilement, la pandémie a retardé ce vernissage d’un an. Je dois vous avouer que j’étais fébrile plus tôt aujourd’hui », a affirmé le septuagénaire. 

Le Studio Sofia Art rappelle aux intéressés que le passeport vaccinal est requis en tout temps pour regarder les toiles à l’intérieur. 

De gauche à droite : la Jordanie, le Japon, la Chine et autres. Photo : Nicolas Lacasse

À propos de Nicolas Lacasse

Curieux, ambitieux et empathique, Nicolas Lacasse voit grand pour son avenir. Natif de Saint-Eustache dans les Laurentides, il a décidé de traverser la 40 et la réserve faunique des Laurentides pour venir s’établir dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean afin d’y réaliser son rêve de jeunesse : devenir journaliste sportif. Finissant de l’école secondaire Liberté-Jeunesse à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, c’est après un stage d’une journée à RDS que lui ait venu l’idée d’étudier au Cégep de Jonquière. Par ailleurs, depuis son arrivée à Saguenay, il a la chance de coanimer deux émissions de radio pour la station CKAJ-FM 92,5, soit Les coulisses du rap et Au top du pop. Le sportif tient fortement à découvrir de nouveaux aspects de la vie, car il a tant à apprendre dans ce monde. Tout au long de son parcours scolaire en Art et technologie des médias (ATM), différentes sphères du milieu journalistique se sont ajoutées à ses champs d’intérêt. C’est pour cela qu’il est ouvert à tout ce qui se présentera à lui.

À voir aussi

BULLE

Prendre un accent : question de s’intégrer

Établie au Québec depuis 20 ans, le marseillais d’origine, Marc Guiol se surprend à prendre …