Des Saguenéens viennent en aide aux Cubains

215
0
Partagez :

Redonner au suivant. Voilà la mission que s’est donné un trio Saguenéen pour venir en aide au personnel médical de Cuba. Après deux ans d’inactivité en raison de la pandémie, ils s’envoleront le 20 novembre pour remplir leur mission annuelle, où ils sont attendus avec impatience. 

Chaque année, depuis sept ans, l’organisateur communautaire pour la direction de santé publique du CIUSS du Saguenay-Lac-St-Jean, François Legault, sa conjointe Linda Bolduc et leur amie Caroline Bélanger se rendent à Cuba pour offrir du matériel médical aux hôpitaux d’Holguin, où ils demeurent pendant plusieurs semaines.  

Pour ce faire, ils sont en contact avec deux médecins qui communiquent leurs besoins tels que des produits d’hygiène. « Quelques mois après, ils nous font un compte-rendu de quels équipements ont été utilisés et combien de personnes ont été soignées avec ça. C’est assez complexe et précis. On veut savoir à quoi servent nos dons », explique M. Legault.  

Après être tombé en amour avec l’île des Caraïbes, il a voulu s’impliquer dans la communauté. « Quand j’y suis allé, il y a 15 ans, j’ai tout de suite été charmé par les gens et leur gentillesse. Ils font tout pour t’aider. La solidarité entre les gens, entre les quartiers et entre les villes, on ne connait pas ça ici. C’était beau à voir. C’est pour toutes ces raisons que j’ai voulu aider », poursuit-il, fier de contribuer.  

Membre du petit groupe, Caroline Bélanger a eu un coup de cœur pour l’initiative de ses deux amis en 2018, alors qu’elle prenait part à son premier voyage humanitaire avec eux. « Mon défi était de me faire confiance, de dépasser mes limites et surtout de faire une différence là-bas. »  

Avoir le sentiment d’aider une communauté dans le besoin, c’est ça leur récompense. « Quand je reviens de voyage, j’ai toujours une baisse d’énergiemais c’est sûr qu’on en retire une certaine satisfaction », affirme François Legault. « Il y a tellement une différence entre les deux sociétés. C’est épouvantable comment nous, ici, on a accès à une abondance qu’eux n’ont pas et pourtant, ce sont des êtres humains aussi », déplore Mme Bélanger, qui se réjouit toutefois de pouvoir les aider. 

Une vague de générosité  

Le trio paie tout de sa poche. Cependant, le coût d’achat du matériel est considérable. C’est pourquoi ils ont mis en place un tirage pour amasser des dons. Des billets au coût de 5 $ sont en vente et permettent de remporter un panier cadeau rempli de produits du terroir. En moins de 72h, ils ont vendu 1500 $ de billets, un record jusqu’à présent.  

Il est possible de les encourager en se procurant des billets en suivant ce lien : 

https://www.facebook.com/groups/2214920502164216/permalink/3108004449522479/ 

Des produits de toutes sortes sont offerts aux hôpitaux de Cuba.
Photo : Caroline Bélanger

Partagez :