mercredi , 5 octobre 2022

Vote par anticipation : des résultats stables à Saguenay

Le vote par anticipation était fluide à Saguenay
Le vote par anticipation était fluide dans les différents bureaux de vote de Saguenay. (Photo : Cassandre Baillargeon)

Près de 12,4% des citoyens de Saguenay se sont rendus aux urnes, dimanche, pour exercer leur droit de voter par anticipation aux élections municipales du 7 novembre prochain. Une variation d’un peu moins de 0,2% par rapport à 2017 où le taux était de 12,58%.  

Selon les informations du bureau des élections de Saguenay, ce sont exactement 14 280 Saguenéens sur une possibilité de 115 071 qui se sont déplacés dans l’un des 30 bureaux de vote par anticipation de la ville. 

Pour l’ancien conseiller municipal de Saguenay et chroniqueur politique pour l’émission de radio « C’est jamais pareil » à Radio-Canada, Jonathan Tremblay, le constat est assez positif étant donné qu’« il y avait beaucoup d’activités en fin de semaine, dont l’Halloween dimanche, ce qui fait qu’on peut penser que plusieurs jeunes familles ont peut-être eu plus de difficultés à se rendre au vote par anticipation. » 

Le Jonquiérois ajoute que les résultats de dimanche sont d’autant plus positifs pour une plage horaire de 10,5 heures. « Avec le fait qu’on a en une seule journée un taux de participation qui est équivalent à 2017, je pense qu’on peut envisager une progression de la participation générale à l’élection », explique M. Tremblay.  

L’ancien politicien est aussi d’avis que les articles des médias qui résument la première journée de votes, les interactions sur les réseaux sociaux et les discussions au travail encouragent souvent d’autres citoyens à se rendre à la deuxième journée de vote par anticipation, qui n’a pas eu lieu cette année et qui aurait été bénéfique pour augmenter le taux de participation par rapport à 2017. 

Les taux de participation par arrondissement sont de 12,8 % pour Jonquière, 11,7 % pour Chicoutimi et 13,2 % pour La Baie.  

À propos de Cassandre Baillargeon

Originaire du Centre-du-Québec, Cassandre Baillargeon est une grande passionnée de pratiquement tout! De la politique fédérale, provinciale et municipale jusqu’au monde de l’éducation en passant par la justice et le sport, Cassandre possède une curiosité sans limites qui lui permet d’ajouter continuellement de nouvelles cordes à son arc. C’est notamment ce besoin criant de curiosité combiné à un désir vital de partager son savoir aux autres qui l’a amenée à choisir le monde des communications à la fin de ses études secondaires en sport-étude basket-ball. Ce sont d’ailleurs ses nombreux engagements parascolaires au cours des dernières années qui ont formé la personne polyvalente, dynamique et organisée qu’elle est aujourd’hui. Sportive dans l’âme en plus de posséder un cœur d’enfant, Cassandre a davantage l’air d’une observatrice silencieuse qu’une animatrice de foule. Cela dit, sa ténacité et son talent pour utiliser les mots à bon escient font certainement d’elle une excellente oratrice. Reconnue pour ses connaissances de l’actualité, son amour de la langue française ainsi que pour ses capacités d’analyse et de vulgarisation, cette rouquine de 19 ans aspire à informer la population des événements et des enjeux actuels, que ce soit à la radio ou à la télévision.

À voir aussi

Défaite d’Émile Simard à Dubuc : un regard vers l’avenir

Malgré la défaite, le candidat du Parti québécois dans Dubuc Émile Simard a gardé le …