mercredi , 17 août 2022

Double défi : une 14e édition pour les deux Mario…mais sans participants

« On veut que l’option du « Double défi en boîte revienne dans le futur », a affirmé Mario Bilodeau, à gauche sur la photo. Stéphane Larouche, directeur des opérations chez Énergie Électrique Rio Tinto, à droite. (Photo: Megan Maltais)

Les deux Mario entreprendront leur traditionnelle traversée du Lac Saint-Jean, ce mardi 8 février, à l’occasion du Double défi. Mesures sanitaires obligent, les complices devront parcourir près de 100 kilomètres sans être accompagnés d’un groupe pour une deuxième année consécutive. 

« On est déçu de ne pas pouvoir traverser avec les participants, c’est certain, et je crois que ça aurait été l’édition la plus chaude depuis nos débuts », a expliqué le cofondateur de la fondation Sur la pointe des pieds, Mario Bilodeau, au lancement de l’événement vendredi matin. « On espère que ça reviendra à la normale pour la 15e édition », a lancé ce dernier, qui devra vivre cette traversée seulement avec son coéquipier, Mario Cantin. 

Accompagné de son complice, les deux hommes débuteront leur expédition où ils la termineront six jours plus tard, au Village sur glace de Roberval. Les deux Mario vont traverser le Lac Saint-Jean du 8 au 13 février.  

Double défi en boîte 

Les deux aventuriers invitent toutefois la population à participer au « Double défi en boîte », qui consiste à amasser 500 $ et à participer individuellement à une activité sportive extérieure.  

Malgré la pandémie, les deux Mario espèrent amasser plus de 100 00 $ pour les enfants atteints de cancer. « Tout le monde peut participer à sa façon », rappelle Mario Bilodeau. Plusieurs options s’offrent à la population; camping d’hiver, patin, raquettes, ski de fond, marche, et bien plus.  

Tout pour les enfants  

Active depuis 1996, la fondation Sur la pointe des pieds amasse de l’argent pour les enfants malades. Ceux-ci prennent part à un défi d’aventure thérapeutique qui changera leur vie.  

« On partage ce que l’on fait vivre aux jeunes lors des expéditions avec le groupe qui nous accompagne sur le Lac Saint-Jean, c’est inspirant », a expliqué Mario Bilodeau, qui participe aux aventures thérapeutiques depuis plus de 25 ans. 

La traversée en a inspiré plus d’un au cours des années. « J’ai embarqué mes enfants dans l’aventure, et même si nous ne pouvons pas participer cette année, nous allons contribuer à distance », a expliqué le directeur des opérations chez Énergie Électrique Rio Tinto, Stéphane Larouche, commanditaire de l’événement.  

À propos de Mégan Maltais

Grande amatrice de sensations fortes, Megan est toujours à la recherche de la prochaine poussée d’adrénaline qui la fera vibrer. Originaire du petit village d’Hébertville, au Lac-Saint-Jean, la jeune femme de 20 ans a grandi dans un milieu de vie proactif, entouré de forêts et de champs. Au cours de ses études secondaires, Megan est tombée en amour avec la scène : théâtre, improvisation, animation, stand-up humoristique, elle enchaine les spectacles les uns après les autres... la légende raconte qu’elle aurait participé à plus de 60 évènements artistiques! Comique à temps plein, elle adore divertir et créer un environnement joyeux où il fait bon rire, partout où elle va. Assez timide aux premiers abords, lorsqu’elle sort de sa carapace attachez votre tuque avec de la broche, vous découvrirez une jeune femme dégourdie et impliquée qui n’a pas froid aux yeux. Peu importe le sujet, l’heure et la date, Megan vous promet une chose : devenir la meilleure version journalistique d’elle-même, un article à la fois.

À voir aussi

Le bracelet antirapprochement attendu impatiemment

Alors que les 16 premiers bracelets antirapprochements seront utilisés à Québec dans les cas de …